"Partygate", l'affaire qui menace Boris Johnson

Depuis la fin d'année 2021, la presse britannique a révélé que plusieurs fêtes, avaient eu lieu au 10 Downing Street, le haut-lieu du pouvoir britannique, pendant le confinement du printemps 2020. À cette période, les Britanniques devaient respecter un confinement très drastique. Suite à ces révélations en cascade, Boris Johnson a été contraint de s'excuser. Attaqué même dans son propre camp, le chef du gouvernement est plus que jamais menacé.
International

"Partygate" : Boris Johnson a répondu au questionnaire de la police

Tout
TF1 Info