Présidentielle : le recours au cabinet McKinsey fait des remous

Plusieurs candidats à la présidentielle et responsables politiques ont réclamé des comptes à l'exécutif sur leur large recours au cabinet de conseil américain McKinsey, qui n'a selon le Sénat payé aucun impôt sur les sociétés en France entre 2011 et 2020. La commission d'enquête a dénoncé dans son rapport, publié jeudi 17 mars, un "phénomène tentaculaire", au coût croissant pour les finances publiques.  Ainsi, selon le Sénat, les dépenses de conseil du gouvernement, notamment dirigées vers le cabinet McKinsey, ont doublé depuis 2018, atteignant un coût estimé à 894 millions d'euros en 2021.

Tout
TF1 Info