Police, justice et faits divers
Vigipirate, un dispositif "ininterrompu depuis 1995" en France ?

Vigipirate, un dispositif "ininterrompu depuis 1995" en France ?

Sur décision du Premier ministre, le niveau du plan Vigipirate a été rehaussé. Une forme d'état d'alerte permanent, déplorent en ligne certains observateurs, assurant que ce dispositif est activé en continu depuis 1995. C'est en effet le cas, même si les degrés de vigilance ont évolué à travers les époques.

Police, justice et faits divers
Plan Vigipirate au niveau maximal : que sait-on de l'état de la menace terroriste en France ?

Plan Vigipirate au niveau maximal : que sait-on de l'état de la menace terroriste en France ?

"La menace terroriste islamiste est réelle, forte", a indiqué Gabriel Attal, ce lundi. Après l'attaque de l'État islamique à Moscou, le gouvernement a rehaussé le plan Vigipirate à son niveau maximal. Le Premier ministre a annoncé que deux attentats avaient été déjoués en France depuis le début de l'année.

International
Soldats italiens à Rome.

Attentat de Moscou : la France renforce ses mesures de sécurité, que font nos voisins ?

Au moins 137 personnes sont décédées lors d'un attentat survenu au Crocus City Hall près de Moscou. Dans ce contexte, et alors que plusieurs tentatives d'attentats ont été déjouées ces derniers mois, la France a rehaussé le niveau du plan Vigipirate et renforcé les effectifs de l'opération Sentinelle. Espagne, Italie, Allemagne... les autres grands pays européens ont-ils pris des mesures similaires ?

Sujets de société
Menaces d'attentat envoyées à des collèges et lycées : les messageries des ENT sont-elles bien protégées ?

Menaces d'attentat envoyées à des collèges et lycées : les messageries des ENT sont-elles bien protégées ?

Plusieurs collèges et lycées ont été visés ces derniers jours par des menaces terroristes, via leurs espaces numériques de travail (ENT). Une vidéo de décapitation a également été diffusé par le biais des messageries de la plateforme dans certaines académies. L'expert en sécurité informatique Olivier Laurelli nous éclaire sur les vulnérabilités de cet outil.

Police, justice et faits divers
"La menace terroriste n'a pas baissé en intention" : après l'attentat de Moscou, pourquoi la France s'inquiète à son tour

"La menace terroriste n'a pas baissé en intention" : après l'attentat de Moscou, pourquoi la France s'inquiète à son tour

L'attentat de Moscou, qui a fait 137 morts vendredi soir en Russie, a été revendiqué par l'État islamique au Khorassan. Cette branche du groupuscule djihadiste a "conduit ces derniers mois plusieurs tentatives" d'attentats sur le "sol" français, a indiqué Emmanuel Macron ce lundi, conduisant le gouvernement à placer le pays au niveau d'alerte maximum du plan Vigipirate. Pourquoi une telle décision ? TF1info vous explique.

International
Attentat de Moscou : comment l'État islamique, que l'on pensait affaibli, s'est réorganisé

Attentat de Moscou : comment l'État islamique, que l'on pensait affaibli, s'est réorganisé

Après l'attentat dans une salle de concert à Moscou vendredi, l'État islamique a non seulement envoyé des communiqués, mais a également diffusé des vidéos de l'attaque qu'il a revendiquée. On le pensait affaibli après ses pertes de territoires au Moyen-Orient. Mais le mouvement djihadiste puise notamment sa force dans les recrutements de combattants de diverses régions du monde touchées par des conflits.

International
Attentat de Moscou : la branche de l'EI "impliquée" avait mené "plusieurs tentatives" en France

Attentat de Moscou : la branche de l'EI "impliquée" avait mené "plusieurs tentatives" en France

Arrivé en Guyane ce lundi matin pour une visite de deux jours, Emmanuel Macron s'est exprimé sur l'attentat qui a fait plus d'une centaine de morts vendredi soir à Moscou. Une attaque revendiquée par la branche afghane de l'organisation État islamique qui, selon le chef de l'État, "avait conduit ces derniers mois plusieurs tentatives" sur le "sol" français. Le président assure avoir proposé à la Russie "une coopération accrue" pour lutter contre ces groupes terroristes, mettant en garde Moscou contre "toute instrumentalisation" visant à faire peser sur l'Ukraine la responsabilité du massacre.

Tout
TF1 Info