Se connecter

Directs

EN DIRECT - Guerre en Ukraine : un responsable de l'occupation russe meurt dans l'explosion d'une voiture piégée

Publié le 1 avril 2024 à 6h30, mis à jour le 1 avril 2024 à 21h15

Source : JT 20h WE

Un responsable de l'occupation russe dans l'est de l'Ukraine est décédé lundi lors de l'explosion d'une "voiture piégée" à Starobilsk, a indiqué le chef de l'administration municipale prorusse.
"Notre camarade est mort", a écrit Vladimir Tchernev sur Telegram, ajoutant qu'une enquête était en cours.
Suivez les dernières informations en direct.

Ce live est à présent terminé. 

Suivez notre dernier direct dans l'article ci-dessous.

DÉTENTION

Un tribunal russe a prolongé lundi la détention de la journaliste russo-américaine Alsu Kurmasheva jusqu'au 5 juin. Cette reporter de Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL), média financé par le Congrès américain, a été arrêtée en octobre 2023 pour ne pas s'être enregistrée en tant qu'"agent de l'étranger", qualificatif imposé par la justice russe qui oblige les personnes ou entités visées à de lourdes contraintes administratives. 


Selon son média, elle est également accusée de diffusion de "fausses informations" sur l'armée russe, passible de 15 ans de prison. Lors de l'audience lundi à Kazan, capitale de la république russe du Tatarstan, Mme Kurmasheva est apparue souriante, mais s'est plainte de ses conditions de détention en raison du mauvais état de sa cellule. 

OPPOSANT

L'organisation russe de défense des droits humains Memorial s'inquiète de la détérioration de l'état de santé du dissident Oleg Orlov, emprisonné pour avoir dénoncé l'offensive en Ukraine, accusant les autorités de lui faire subir un "traitement inhumain". 


M. Orlov, âgé de 70 ans, est en train de "perdre l'audition", a rapporté sur Telegram l'ONG Memorial, colauréate du prix Nobel de la Paix 2022 et dissoute par la justice russe, pour laquelle travaillait le dissident. Bien qu'il ait demandé à l'administration carcérale une aide médicale, M. Orlov "ne peut toujours pas voir un médecin de la prison à force de devoir quitter sa cellule avant le déjeuner et de n'y rentrer que tard la nuit" en raison des procédures judiciaires en cours pour l'appel de sa condamnation. 


Figure de proue de la défense des droits humains, M. Orlov a été condamné fin février à deux ans et demi de prison pour avoir dénoncé publiquement l'offensive en Ukraine. Contrairement à de nombreux autres détracteurs du Kremlin, M. Orlov avait décidé de rester en Russie pour "continuer le combat". 

MISSILE ASTER 30

Qu'est-ce que le missile Aster 30, promis par la France à l'Ukraine ? ⬇️

VOITURE PIÉGÉE

Un responsable de l'occupation russe dans l'est de l'Ukraine, Valéri Tchaïka, est décédé lundi lors de l'explosion d'une "voiture piégée" à Starobilsk, a indiqué le chef de l'administration municipale prorusse.


"Notre camarade est mort", a écrit Vladimir Tchernev sur Telegram, ajoutant qu'une enquête était en cours. Par le passé, des attentats à la voiture piégée imputés à l'Ukraine ont visé à plusieurs reprises des responsables prorusses dans les régions ukrainiennes occupées.

SITUATION À AVDIIVKA

Selon le think thank Institute for the Study of War, les forces ukrainiennes auraient repoussé un assaut d'un bataillon russe mécanisé près d'Avdiivka, le 30 mars dernier.

UN SYSTÈME DE DÉFENSE AÉRIEN MOINS FONCTIONNEL ?

Le rédacteur en chef d'Air et Cosmos, Xavier Tytelman, de retour d'Ukraine a partagé sur LCI ses observations concernant le système de défense aérien ukrainien, alors que le pays attaqué accuse un retard de livraisons d'armes.

DES ATTENTES VIS-A-VIS DE LA CHINE

En Chine, le ministre des Affaires étrangères Stéphane Séjourné a tenu une conférence de presse avec son homologue chinois Wang Yi. L'occasion pour lui de rappeler que la France attendait de la Chine qu'elle envoie "des messages très clairs à la Russie", son allié le plus proche, au sujet de la guerre en Ukraine. Le ministre a ainsi plaidé pour "un rapport de force favorable à l'Ukraine".

POINT DE SITUATION

Retrouvez ci-dessous les principales informations liées au conflit des dernières 24 heures : 

  • Un plaidoyer pour la paix : le pape François a invité à "ne pas céder à la logique des armes" à l'occasion des célébrations de Pâques au Vatican. "Ne laissons pas les hostilités en cours continuer à toucher gravement la population civile qui est maintenant épuisée, surtout les enfants", a exhorté le pape de 87 ans lors de sa bénédiction "Urbi et Orbi" ("A la ville et au monde"), évoquant notamment la guerre en Ukraine.
  • Arrestation d'un propriétaire d'un bar LGBT+ en Russie : un tribunal russe a placé en détention provisoire le propriétaire d'un bar LGBT+ dont deux employés avaient déjà été arrêtés et visés par des accusations d'"extrémisme" passibles de 10 ans de prison, alors que la répression contre les minorités sexuelles s'est accrue en Russie depuis le début de la guerre en Ukraine.
  • Frappes russes sur des infrastructures ukrainiennes : des bombardements ont visé dans la nuit de samedi à dimanche des infrastructures en Ukraine, faisant au moins un mort dans la région de Lviv (ouest), ont indiqué les autorités ukrainiennes, affirmant avoir abattu neuf missiles et neuf drones. Dans son compte-rendu quotidien, l'armée russe a indiqué avoir visé avec des missiles et des drones des infrastructures électriques, gazières et liées à l'industrie militaire ukrainienne.
  • Nouveau paquet d'aide à l'Ukraine : le ministre des Armées Sébastien Lecornu a annoncé que la France allait livrait à l'Ukraine des "centaines" de blindés anciens mais "encore fonctionnels" et des missiles Aster alors que le pays est en difficulté sur le front faute de suffisamment de matériels militaires.

BONJOUR

Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré au conflit en Ukraine. Retrouvez ici toutes les informations liées à cette guerre initiée par la Russie il y a plus de deux ans.

L'Ukraine à nouveau sous les bombes. De nouvelles frappes russes ont visé dimanche des infrastructures en Ukraine, faisant au moins un mort dans la région de Lviv, ont indiqué les autorités ukrainiennes, affirmant avoir abattu neuf missiles et neuf drones ennemis.

Dans la région de Lviv, à l'ouest du dpays, "l'ennemi a attaqué avec des missiles de croisière la même infrastructure essentielle (...) visée les 24 et 29 mars. Un bâtiment administratif a été endommagé", a indiqué le gouverneur, Maksym Kozytsky. "Un homme est mort à cause de l'attaque (...). Les secouristes fouillent les décombres. Il pourrait y avoir d'autres personnes en-dessous", a-t-il ajouté, sans préciser le type d'infrastructure touché.

Dans son compte-rendu quotidien, l'armée russe a affirmé dimanche avoir visé avec des missiles et des drones des infrastructures électriques, gazières et liées à l'industrie militaire ukrainienne. Plus tôt, l'armée de l'air ukrainienne avait annoncé avoir abattu neuf missiles de croisière et neuf drones explosifs Shahed russes pendant ces frappes nocturnes. 

"Il n'y a pas une nuit ou une journée sans que la terreur russe essaye à nouveau de briser nos vies", a dénoncé dimanche le président Volodymyr Zelensky.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info