Se connecter

Directs

EN DIRECT - Guerre en Ukraine : Moscou accuse Kiev d'avoir frappé un terminal gazier près de Saint-Pétersbourg

Publié le 22 janvier 2024 à 6h30, mis à jour le 22 janvier 2024 à 18h27

Le Kremlin accuse l'Ukraine d'avoir frappé son terminal gazier près de Saint-Pétersbourg.
Le Premier ministre polonais Donald Tusk a entamé une visite à Kiev ce lundi matin, selon un communiqué officiel.
Suivez les dernières informations.

Ce live est à présent terminé. 

Suivez notre dernier direct dans l'article ci-dessous.

90% DES AIDES AU DÉVELOPPEMENT VIENNENT DE HUIT DONATEURS

Huit donateurs, dont la France, ont fourni 90% de l'aide au développement à l'Ukraine après l'invasion de la Russie, montre une étude de l'OCDE publiée lundi qui pointe une envolée de ces aides à un niveau historique en 2022 dans le monde.


Les institutions européennes (10,6 milliards de dollars), les Etats-Unis (9,2 milliards), le Canada (2,2 milliards), l'Allemagne (2 milliards), le Japon (700 millions), la Norvège (600 millions), la France (500 millions) et le Royaume-Uni (400 millions), composent le palmarès de l'aide au développement versée à Kiev en 2022, a détaillé l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

COMBATTANTS ÉTRANGERS EN UKRAINE

Le président ukrainien a proposé d'ouvrir la nationalité ukrainienne à ses combattants étrangers. Une annonce décryptée par nos experts en plateau sur LCI. 

Zelensky : les combattants étrangers naturalisésSource : TF1 Info

POLOGNE-UKRAINE

Dans un message vidéo posté sur le réseau social X, Volodymyr Zelensky a salué "le soutien indéfectible de la Pologne et la nouvelle aide militaire accordée à l'Ukraine". 


Une déclaration qui intervient alors que le Premier ministre polonais, Donald Tusk, effectue sa première visite dans le pays ce lundi.

LISTE DES UKRAINIENS DANS DES RÉGIONS RUSSES

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a listé lundi dans un décret les régions de Russie habitées selon lui "historiquement" d'Ukrainiens et appelé au respect de leurs droits, un texte qui devrait susciter l'ire de Moscou.


Dans ce document, publié par la présidence ukrainienne, il recense les régions de Krasnodar, Rostov, Belgorod, Briansk, Voronej et Koursk, toutes voisines de l'Ukraine.


Le décret accuse la Russie d'y avoir commis et d'y commettre "des actions destinées à détruire l'identité nationale et à opprimer les Ukrainiens, violant leurs droits et libertés".


Le document appelle le gouvernement ukrainien à élaborer un "plan d'action pour préserver l'identité nationale des Ukrainiens dans la fédération de Russie, y compris dans les régions qu'ils habitent historiquement". 


Il doit aussi recenser les "crimes commis contre les Ukrainiens y vivant ou y ayant vécu", selon le décret qui dénonce la russification forcée, la répression politique et la déportation d’Ukrainiens. 


Des millions d'Ukrainiens ethniques vivent en territoire russe, conséquence de la domination tsariste et soviétique, de frontières mouvantes et de déportations de l'époque stalinienne.

DONALD TUSK EN UKRAINE

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a comparé lundi la guerre en Ukraine au combat "entre le bien et le mal", lors de sa première visite à Kiev.


"Je n'ai pas honte d'utiliser de grands mots : c'est ici, en Ukraine, que passe le front mondial entre le bien et le mal", a déclaré M. Tusk lors d'une conférence de presse commune avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

DROITS DES ENFANTS

Le respect des droits de l'enfant par Moscou va être examiné cette semaine à l'ONU, avec en point d'orgue le sort des jeunes Ukrainiens envoyés de force, selon Kiev, par milliers en Russie depuis l'invasion russe.


Le Comité des droits de l'enfant - composé de 18 experts indépendants - doit examiner le dossier de la Russie lundi après-midi et mardi matin dans le cadre d'un examen régulier.


Concernant l'"évacuation" des enfants ukrainiens vers la Russie ou les territoires ukrainiens sous contrôle russe, ils souhaitent notamment connaître combien sont concernés et les mesures prises pour préserver leur nationalité.


L'Ukraine estime à 20.000 le nombre d'enfants ukrainiens envoyés de force en Russie. Seuls environ 400 ont été rapatriés par les autorités à ce stade.


Dans ce contexte, la Cour pénale internationale a émis l'an dernier des mandats d'arrêt contre le président russe Vladimir Poutine et la commissaire russe à l'enfance, Maria Lvova-Belova, pour la "déportation" de milliers d'enfants ukrainiens.

SAINT-PÉTERSBOURG

Le Kremlin a accusé lundi l'Ukraine d'avoir frappé la veille le terminal gazier du port d'Oust Louga, près de Saint-Pétersbourg, sur la rive russe de la mer Baltique, soit à quelque 900 km de la frontière ukrainienne.


"Le régime de Kiev continue de montrer son visage bestial en frappant des sites d'infrastructure civile", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Il a aussi accusé l'Ukraine du bombardement dimanche de la ville de Donetsk, sous contrôle russe dans l'est ukrainien, "un acte de terrorisme monstrueux", selon lui, qui a fait 27 morts.

CITOYENNETÉ UKRAINIENNE

Le président Volodymyr Zelensky a proposé lundi d'ouvrir la nationalité ukrainienne aux combattants étrangers et aux personnes d'origine ukrainienne sans qu'ils aient à abandonner leur autre citoyenneté, un changement radical, la loi interdisant la multinationalité.


M. Zelensky a assuré sur les réseaux sociaux que la réforme doit bénéficier aux "combattants étrangers qui sont venus défendre l'Ukraine, ceux qui se battent pour la liberté de l'Ukraine comme s'il s'agissait de leur patrie". 


Le texte va également "autoriser tous les Ukrainiens ethniques et leurs descendants dans le monde entier à avoir notre citoyenneté, excepté bien sûr les citoyens de l'État agresseur", a-t-il dit.

JOUR DE L'UNITÉ EN UKRAINE

"Seuls des Ukrainiens forts peuvent être unis. Et seuls les Ukrainiens unis peuvent être forts", a déclaré dans un message vidéo publié sur X Volodymyr Zelensky, à l'occasion du jour de l'unité. Chaque 22 janvier, le pays célèbre la signature d'un accord entre la République populaire ukrainienne et la République populaire d'Ukraine occidentale sur la place Sainte-Sophie à Kiev en 1919. L'unification est recensée depuis 24 ans au calendrier des commémorations officielles.

DONALD TUSK À KIEV

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a entamé lundi matin sa visite à Kiev, en Ukraine, a annoncé son service de presse.


"Le 22 janvier, le Premier ministre Donald Tusk s'est rendu à Kiev. Le chef du gouvernement polonais rencontrera le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le Premier ministre Denys Chmygal", selon un communiqué officiel.

DRONES RUSSES

L'Ukraine affirme aujourd'hui avoir abattu huit drones de fabrication iranienne lancés au-dessus de son territoire par la Russie durant la nuit. "L'ennemi a attaqué avec huit drones de type Shahed-136/131", déclare l'armée de l'air ukrainienne dans un communiqué, précisant qu'ils ont été lancés depuis la région russe de Primorsko-Akhtarsk", située sur la rive orientale de la mer d'Azov.


Les drones ont été abattus par des systèmes de défense dans plusieurs régions du sud et du centre de l'Ukraine, a-t-elle ajouté. Aucun dommage causé par la chute de débris n'a été signalé à ce stade.

BONJOUR

Bienvenue dans ce direct consacré à la guerre en Ukraine. Retrouvez ici les dernières infos et les images fortes autour de ce conflit.

Un bombardement sur la ville de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine occupé par la Russie, a fait au moins 27 morts dimanche, dont de nombreuses victimes sur un marché à l'heure d'affluence, ont affirmé les autorités locales mises en place par Moscou. La Russie et l'Ukraine se sont accusées mutuellement de multiplier les frappes touchant des zones d'habitation ces deux derniers mois, alors que la ligne de front est en grande partie gelée.

À Donetsk, les autorités prorusses locales ont accusé l'armée ukrainienne d'avoir bombardé un quartier périphérique du sud-ouest de la ville, où se trouve le marché, à moins de 15 km du front. "Vingt-sept civils ont été tués et 25 autres souffrent de blessures de gravité variée, dont deux adolescents", a dit le responsable régional installé par Moscou, Denis Pouchiline.

Kiev a de son côté fait état de bombardements russes qui ont fait au moins deux morts dans des villages sous contrôle ukrainien à l'ouest de Donetsk dimanche.

Le bilan du bombardement à Donetsk est l'un des pires annoncés depuis le début de la guerre lancée par la Russie contre l'Ukraine en février 2022.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info