Se connecter

Directs

VIDÉO - "Complètement débile" : un rodéo sauvage filmé en plein centre commercial à Échirolles

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Nadia Hadj-Bouziane, Sylvain Thizy
Publié le 17 avril 2023 à 13h34, mis à jour le 17 avril 2023 à 15h21

Source : TF1 Info

Alors d'une course de voitures sauvage a fait 13 blessés à Bordeaux vendredi soir, on apprend que trois jours plus tôt, des motos sont entrées directement dans un centre commercial à Échirolles, en Isère.
Les auteurs se sont filmés fonçant au milieu des boutiques et des passants.
Les clients et les commerçants rencontrés par TF1 sont encore sous le choc ce lundi.

Pénétrer dans ce centre commercial d'Échirolles (Isère) à moto paraît inimaginable. Pourtant, un rodéo sauvage s’y est bien produit mardi dernier, peu avant 20H : au mépris de tous les dangers, des jeunes se sont filmés, slalomant et faisant des roues arrière sur leur engin, au milieu des boutiques et des passants. 

L’inconscience de ces individus, dont le seul objectif était d’avoir du succès sur les réseaux sociaux, a de quoi choquer. "S'ils parcourent la galerie en faisant des roues arrière, ils risquent de percuter quelqu’un évidemment, c’est complètement débile. Et en plus, ils se mettent en danger eux-mêmes", réagit un client du centre commercial Grand'Place dans le reportage de TF1 ci-dessus. "D’autant plus avec la densité de personnes qu’il y a autour du centre commercial, ça peut être dangereux. Il faut vraiment sanctionner plus que ce qu’on fait maintenant", lance un autre.

Mardi soir, il n’y a pas eu de drame, mais cela tient presque du miracle. Ce lundi matin, seuls quelques gérants de boutique acceptent de commenter cet incident. "J’étais avec une cliente, donc je me demandais s’il ne fallait pas que je ferme les grilles immédiatement, explique une commerçante. Après, quand j’ai vu qu’ils étaient en train de filmer, j’ai trouvé ça vraiment aberrant par rapport à la situation, il aurait pu y avoir un accident grave." Un autre minimise toutefois : "Il y avait trois-quatre personnes à moto, ils sont passés dans un sens et dans l’autre, il y avait la sécurité qui leur courait après. Je pense que c’est un acte isolé, et que normalement, on est en sécurité ici. On n’a pas grand-chose à craindre non plus".

En 2019, un jeune avait déjà été interpellé en plein rodéo sauvage autour de ce centre commercial. Il avait été condamné à des travaux d’intérêt général. Depuis le 1er mars, 7000 verbalisations ont été dressées pour des rodéos urbains, une centaine de deux-roues ont été saisis.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Nadia Hadj-Bouziane, Sylvain Thizy

Tout
TF1 Info