Se connecter

Directs

EN DIRECT - Intempéries : 9 départements en alerte pluie-inondation ou crues

Publié le 9 novembre 2023 à 13h29, mis à jour le 14 novembre 2023 à 6h32

Source : JT 13h Semaine

Mardi matin, neuf départements sont en alerte orange crues ou inondations.
Emmanuel Macron se rendra dans la journée dans le Pas-de-Calais auprès des habitants touchés par les crues exceptionnelles de ces derniers jours.
Suivez les dernières informations et les prévisions en direct.

Ce live est à présent terminé. 

LE POINT DANS LE PAS-DE-CALAIS

Depuis Saint-Omer (Pas-de-Calais), où Emmanuel Macron est attendu ce mardi, la journaliste de LCI Camille Baron explique que "des dizaines de maisons sont encore inondées".

Pas-de-Calais : le point à Saint-OmerSource : TF1 Info

LES VOSGES EN VIGILANCE ORANGE

Dans son bulletin de 6h, Météo-France ajoute les Vosges la liste des 6 départements déjà en vigilance orange (Doubs, Charente-Maritime, Jura, Nord, Pas-de-Calais et Vendée).


La Haute-Savoie et Savoie restent par ailleurs en vigilance orange pluie-inondation.

EMMANUEL MACRON

À la suite des intempéries exceptionnelles qui ont touché la région, Emmanuel et Brigitte Macron se rendront mardi dans le Pas-de-Calais. "Le chef de l’État exprimera son soutien et celui de la Nation toute entière aux habitants touchés par les épisodes de crues successifs ainsi qu’à l’ensemble des forces de secours mobilisées", indique l'Élysée à TF1/LCI.

PLACE AU NETTOYAGE

155 communes ont déjà demandé la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, et l'épisode n'est pas encore terminé. Comment les commerçants continuent-ils de travailler ? TF1 s'est rendu sur place.

ALERTE MÉTÉO

Huit départements sont désormais placés en vigilance orange par Météo France pour crues (Doubs, Charente-Maritime, Jura, Nord, Pas-de-Calais et Vendée) ou pluie-inondation (Haute-Savoie, Savoie).

8.000 FOYERS TOUJOURS PRIVES D'ELECTRICITE EN BRETAGNE

Dix jours après le passage de la tempête Ciaran, 8000 foyers sont toujours privés de courant ce lundi en Bretagne. Pour Enedis, c'est "l'accessibilité difficile et l'ampleur des dégâts" qui retardent le retour à la normale par endroit. Des délais "en corrélation avec le caractère exceptionnel de l'évènement", pour le gestionnaire d'électricité.

PREVISIONS

Voilà bientôt un mois que le flux océanique est dirigé en direction de la France avec, à la clé, beaucoup de pluie. Cette situation va perdurer cette semaine avec un nouveau défilé de perturbations pluvieuses et venteuses attendu sur une grande partie du pays. La seule consolation viendra du thermomètre avec une certaine douceur prévue ces prochains jours.

NOUVELLES RECONNAISSANCES AERIENNES

De nouvelles reconnaissances aériennes sur l'ensemble des secteurs encore impactés par les inondations étaient en cours ce lundi à la mi-journée. 

COÛT DES CATASTROPHES NATURELLES

Les catastrophes naturelles coûtent cher aux sociétés modernes. A-t-on les moyens financiers d'y faire face ? La réponse de François Lenglet au 20H de TF1.

AIDE AU NETTOYAGE

La protection civile du Pas-de-Calais propose une aide au déblaiement et au nettoyage.

Il est possible de la solliciter à ce numéro : 03 70 20 03 07 

Ou par mail : soutien-populations@pas-de-calais.protection-civile.org

UN GUICHET UNIQUE POUR LES ENTREPRISES SINISTREES

"Pendant le week-end, on a essayé de trouver des solutions pour des entreprises au chômage technique qui ne peuvent pas rester des semaines sans activité" a déclaré ce lundi sur France Bleu Nord le président du conseil régional des Hauts-de-France,  Xavier Bertrand évoquant la mise en place d'un guichet unique, avec un numéro dédié aux entreprises sinistrées. Le voici : 03.20.63.79.00


Selon la préfecture du Pas-de-Calais indique, 48 entreprises ont d’ores et déjà sollicité un recours à l’activité partielle. Leurs dossiers ont tous été validés.

MANIFESTATION D'AGRICULTEURS

Des agriculteurs manifestaient ce lundi matin à Calais, à hauteur d'une sortie de l’autoroute A16 réclamant des moyens de la part de l’État pour faire face aux inondations.

HUIT INTERVENTIONS CETTE NUIT

8 interventions (pompage, mise en sécurité, déblayage, reconnaissance) ont été réalisées cette nuit dans le Pas-de-Calais, a indiqué la préfecture ce lundi matin dans un communiqué, précisan qu'aucune évacuation n’a été menée.


Aucun nouveau blessé n'a été recensé. 7 200 personnes connaissent toujours des restrictions d’usage de l’eau, 600 foyers sont privés d’électricité et 5 000 clients sont impactés en relai mobile a-t-il été précisé, tandis que 50 axes routiers restent coupés.

COÛT DES DOMMAGES

D'après les assureurs, les tempêtes Ciarán et Domingos qui ont traversé une partie de la France début novembre ont engendré 1,3 milliard d'euros de dommages.

Cela classe ces événements météorologiques à la cinquième position des tempêtes les plus dévastatrices en métropole.

DÉGÂTS DES TEMPÊTES

Les tempêtes Ciarán et Domingos ont causé 517.000 sinistres et 1,3 milliard d'euros de dommages, indique France assureurs dans un communiqué ce lundi. 91% des sinistres concernent des logements de particuliers, 5% des biens professionnels, agricoles et de collectivités locales et 4% concernent des véhicules. La Bretagne, la Normandie, le Nord-Pas-de-Calais, la Nouvelle-Aquitaine et la Corse ont été particulièrement touchées. 

SITUATION "PREOCCUPANTE" DANS LE PAS-DE-CALAIS

Le Pas-de-Calais traverse lundi un nouvel épisode pluvieux qui pourrait une fois encore engendrer des crues dévastatrices après une accalmie de 48 heures pendant le week-end, une situation jugée "préoccupante" par la préfecture.


Les précipitations, sur des sols déjà saturés, devraient monter en intensité jusqu'à mardi, journée qui "pourrait être marquée par des pluies importantes et plus intenses", avec "un impact considérable sur les cours d’eau", a souligné la préfecture dimanche soir.

LE POINT À NEUVILLE-SOUS-MONTREUIL

Arnaud de La Taille, envoyé spécial de LCI, fait le point depuis Neuville-sous-Montreuil, dans le Pas-de-Calais. "L'eau est extrêmement haute ici", précise-t-il. 

Pas-de-Calais : le point à Neuville-sous-MontreuilSource : TF1 Info

LE MAIRE DE SAINT-OMER SUR LCI

Alors que de nombreuses écoles du Pas-de-Calais sont fermées ce lundi, le maire de Saint-Omer a réagi ce matin à l'antenne de LCI. "Cela va prendre de nombreux jours avant qu'on voie les niveaux [de l'eau] revenir à l'ordinaire", explique-t-il. Et l'édile d'ajouter : "Aujourd'hui, c'est un peu la journée de tous les espoirs".


Pour rappel, 4 départements, dont le Pas-de-Calais, sont placés par Météo-France en vigilance orange crues, alors que la pluie est de nouveau attendue ce lundi.

Ecoles fermées : le maire de Saint-Omer sur LCISource : TF1 Info

4 DÉPARTEMENTS TOUJOURS EN VIGILANCE ORANGE CRUES

Dans son bulletin de 6h, Météo-France maintient les 4 mêmes départements (Charente-Maritime, le Nord, le Pas-de-Calais et la Vendée) en vigilance orange crues.

LE POINT DANS LE PAS-DE-CALAIS

Depuis le Pas-de-Calais, ce lundi matin, Zack Ajili, correspondant TF1/LCI, fait le point sur la situation, alors que le département est maintenu, comme quatre autres, en vigilance orange crues.

Intempéries : situation préoccupante dans le Pas-de-CalaisSource : TF1 Info

SOLIDARITÉ AVEC LES SINISTRÉS

Alors que la décrue se fait attendre, la solidarité s'organise dans le Pas-de-Calais pour venir en aide aux milliers de sinistrés.

BILAN DES INONDATIONS DANS LE PAS-DE-CALAIS

La préfecture du Pas-de-Calais a communiqué un bilan chiffré des inondations à 12h ce dimanche. 

- 28 interventions des pompiers pour des opérations de pompage, mise en sécurité, déblayage, reconnaissance et 50 évacuations cette nuit.

- 4 blessés sont recensés, sans évolution depuis le dernier bilan.

- 7200 personnes subissent toujours des restrictions d’usage de l’eau au sein de plusieurs communes situées sur les secteurs de Samer et de Doudeauville.

- 1272 foyers sont privés d’électricité, dont 800 dans l’Audomarois et 150 dans le Calaisis (inondation d'un poste de distribution à Guines).

- 60 axes routiers sont coupés.

LES CONSÉQUENCES DES INONDATIONS

De nombreux professionnels du Pas-de-Calais ont perdu leur outil de travail dans les inondations. Pour les agriculteurs, le bilan est particulièrement lourd, au point que l'année à venir est incertaine.

ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES FERMÉS

Les établissements scolaires de 279 communes du Pas-de-Calais seront fermés lundi et mardi, indique la préfecture.

Ces fermetures concernent "les crèches (à l'exception des crèches hospitalières), les écoles maternelles, les écoles primaires, les collèges et les lycées", a-t-elle aussi précisé. 

La liste des villes concernées est accessible sur le site de la préfecture

SOLIDARITÉ

Dans le village de Neuville-sous-Montreuil dans le Pas-de-Calais, les habitants ont profité de l'accalmie de ce samedi pour venir chercher des affaires.

POINT SNCF DANS LE PAS-DE-CALAIS

Des voies ont été inondées et endommagées à certains endroits du département, comme en atteste ce matin un tweet de Franck Dhersin, sénateur du Nord et conseiller régional des Hauts-de-France.

FIN DE LA VIGILANCE ROUGE

Météo France a levé tôt ce matin la vigilance rouge crues dans le Pas-de-Calais. Néanmoins, face à la lenteur de la décrue, les autorités restent en alerte : des pluies sont prévues dès dimanche soir dans le département. D'abord de faible intensité, elles "s'intensifieront progressivement" lundi avant de devenir plus importantes encore mardi, a prévenu la préfecture dans un bilan communiqué ce samedi. 

D'après le vice-président du conseil régional, Franck Dhersin, 10.000 sinistrés ont déjà été recensés.

QUATRE DÉPARTEMENTS TOUJOURS EN VIGILANCE ORANGE

Le Pas-de-Calais, le Nord, la Vendée et la Charente-Maritime sont chacun en vigilance orange ce matin face au risque de crues. 

INONDATIONS

Menacées par la montée des eaux, les 300 vaches d'un agriculteur de Frencq (Pas-de-Calais) ont été sauvées après deux jours d'angoisse.

CRUES : LES COURS D'EAU EN VIGILANCE ORANGE OU ROUGE

Sept tronçons de cours d'eau sont placés en vigilance orange dans quatre départements - Charente-Maritime, Nord, Pas-de-Calais et Vendée - ce samedi 11 novembre par Vigicrues : la Boutonne amont (17), la Boutonne aval (17), la Charente aval (17), la Sèvre niortaise aval (85, 17), l'Hem (62), la Lys plaine (62, 59) et la Canche (62). Dans le Pas-de-Calais, l'Aa reste quant à lui en alerte rouge. 


"Sur les cours d'eau des départements du Pas-de-Calais et du Nord, les décrues se sont amorcées sur les secteurs amont. À l'aval, les maximums ont été atteints excepté sur la Lys où ils sont attendus dans la soirée", précise le service de surveillance. "En Charente-Maritime et en Vendée, les tronçons en vigilance orange vont continuer de générer des débordements dommageables."

LES FALAISES DU PAS-DE-CALAIS MISES À MAL

Une partie de la falaise du Cap Blanc-Nez, entre Boulogne-sur-Mer et Calais, s'est effondrée vendredi. Joyau naturel des Hauts-de-France, le site a été fermé au public jusqu'à nouvel ordre en raison du risque de nouveaux effondrements.

DES ÉVACUATIONS TOUJOURS EN COURS

Malgré l'absence de pluies aujourd'hui, des évacuations sont toujours en cours face au niveau des eaux à certains endroits dans le Pas-de-Calais : 247 communes sont toujours concernées par les inondations, en particulier autour de Saint-Omer, Boulogne et Montreuil, selon un bilan à la mi-journée de la préfecture du département.

10.000 SINISTRÉS

Frappé depuis mardi par des pluies torrentielles, le Pas-de-Calais a connu vendredi soir un début d'accalmie du côté des précipitations, mais les crues persistent aujourd'hui. 

"On en est à 10.000 sinistrés, et dans certaines maisons, l'eau stagne depuis 10 jours, imprégnant les murs", a indiqué à l'AFP le sénateur et vice-président du conseil régional Franck Dhersin. 

L'ATTENTE DE LA DÉCRUE

À Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais), le niveau de l'eau n'a cessé de monter ces dernières heures, comme en témoigne notre envoyé spécial sur place. Beaucoup d'habitants ont déjà choisi d'évacuer leurs logements.

Pas-de-Calais : des communes toujours sous l'eauSource : TF1 Info

VIGILANCE ROUGE MAINTENUE

L'alerte maximale de Météo France est toujours en cours ce samedi matin pour risque de crues autour de la Liane, la Canche, la Course et l'Aa dans le Pas-de-Calais.

"NETTE ACCALMIE" DANS LE PAS-DE-CALAIS

Le Pas-de-Calais, qui était placé depuis jeudi en vigilance rouge par Météo-France, à la fois pour les crues, les pluies et les inondations, est repassé à l'orange à 16H00 pour les pluies et inondations, à la faveur d'une "nette accalmie", selon Météo-France. La Seine-Maritime, la Somme et le Nord, restent eux en vigilance orange jusqu'à 20H00. Toutefois, les précipitations continuent à gonfler l'Aa, la Liane et la Canche, maintenues en vigilance rouge aux crues par l'organisme de surveillance Vigicrues dans son bulletin de 16H00, après des précipitations "plus importantes que celles initialement prévues". Par ailleurs, la Charente-Maritime, le Nord et la Vendée sont placés en vigilance orange crues.

PAS-DE-CALAIS : LA VIGILANCE ROUGE PLUIE-INONDATION LEVÉE

Les plus fortes précipitations quittent le Pas-de-Calais. D'ici à ce soir, environ 10 mm supplémentaires sont attendus, mais les pluies cesseront en fin de soirée. En conséquence, Météo-France a levé la vigilance rouge fortes précipitations dans ce département. Tandis que la Somme et la Seine-Maritime ne sont plus en vigilance orange fortes précipitations. En revanche, l'alerte rouge crues reste maintenue.

LES ELUS AU SECOURS DES HABITANTS

En raison des inondations dans le Pas-de-Calais, de plus en plus de villages se retrouvent isolés ou très difficiles d'accès. Les élus deviennent des soutiens essentiels pour les habitants.

UNE MATINEE AVEC LES SINISTRES DESEMPARES

Dans le Pas-de-Calais, l’eau est encore montée ce vendredi. Plus de 130 communes sont touchées et 550 personnes ont été évacuées depuis lundi soir. Les équipes du 13H ont passé la matinée avec les habitants d'une rue, presque coupée du monde, à Montreuil-sur-Mer.

IMAGES AÉRIENNES

le 13H de TF1 a pu filmer en hélicoptère l'ampleur de la catastrophe en cours dans le Pas-de-Calais. Des images spectaculaires à retrouver ci-dessous.

PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE

Face aux inondations exceptionnelles observées dans le Pas-de-Calais, la préfecture a indiqué que la procédure permettant de déterminer quelle commune se trouve en situation de catastrophe naturelle est accélérée. 


Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a précédemment fait savoir que cette reconnaissance allait être annoncée le 14 novembre prochain.

50 À 80 MM D'EAU

Selon Météo France, il est tombé 50 à 80 mm d'eau sur une partie centrale du département du Pas-de-Calais. Et des averses sont encore attendues dans l'après-midi, avant l'accalmie, après 16h.

TRAFIC FERROVIAIRE INTERROMPU

Dans le Pas-de-Calais, la SNCF avait indiqué que la circulation des trains restait interrompue sur deux tronçons (Boulogne-Étaples et Saint-Pol-Étaples) au moins jusqu'à samedi suite aux intempéries et les fortes crues que la pluie a provoquées. Finalement, le trafic est interrompu jusqu'au mardi 14 novembre dans la matinée.

DES ANIMAUX EN PÉRIL

Avec la montée des eaux, des agriculteurs ont vu leurs bêtes coincées. Certains appellent à la solidarité pour éviter les pertes. Un reportage à voir ci-dessous.

Animaux en péril : les agriculteurs appellent au secoursSource : JT 13h Semaine

APPEL AUX DONS

La protection civile du Pas-de-Calais a lancé un appel aux dons et mis en place un numéro (03 74 20 03 07) "pour mettre en lien" les sinistrés ayant besoin d'aide pour le déblayage de leur maison avec ceux prêts à les aider.

QUATRE POMPES DÉPLOYÉES DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS

La préfecture de la zone de défense et de sécurité Nord avait annoncé le déploiement de trois pompes, elles sont finalement quatre pompes à avoir été déployées dans le Nord et le Pas-de-Calais afin de limiter les dégâts et tenter d'évacuer l'eau des villages inondés. De très grande capacité, elles seraient capables de vider chacune une piscine olympique en 15 minutes.

PAS-DE-CALAIS : JUSQU'À 60 MM DE PRÉCIPITATIONS EN 24 HEURES

Dans son dernier bulletin de vigilance diffusé à 13h, Météo-France fait savoir que 40 à 60 mm de pluie ont été relevées ces dernières 24 heures dans le Pas-de-Calais. Si "une nette accalmie" se confirme à partir de 16h, l'institut souligne que "des cumuls de précipitations de l'ordre de 20 à 30 mm, ponctuellement 40 à 50 mm sont encore possibles ce vendredi, portant les cumuls de pluie depuis hier matin jusqu'à 50 à 80 mm, voire localement 100 mm". 

UNE CRUE LIÉE AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ?

Selon notre météorologiste Ange Noiret, il est encore trop tôt pour savoir si cette importante dépression et les inondations qui ont suivi sont liées au réchauffement climatique. Ces phénomènes naturels peuvent néanmoins être amplifiés par le réchauffement climatique généré par les activités humaines.


Les experts du Giec notent d'ailleurs qu'à l'avenir, des épisodes de pluies risquent d'être plus intenses et plus fréquents si rien n'est fait pour lutter contre le réchauffement. Le risque d'inondations devrait par conséquent augmenter et s'intensifier. "On a devant nous toutes les raisons de penser que le dérèglement climatique va accentuer les catastrophes naturelles dans le futur", a de son côté affirmé le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, sur BFMTV.

RECOMMANDATIONS

Suite aux crues, certaines zones du Pas-de-Calais peuvent être touchées par des coupures d'électricité. Dans ce cas, la préfecture rappelle qu'il faut toujours utiliser un groupe électrogène à l'extérieur et de ne pas utiliser des chauffages d'appoint, au gaz ou au pétrole, plus de deux heures de suite. Des recommandations pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone.


En général, en cas de montée des eaux, il est conseillé de couper son compteur électrique et l’alimentation en gaz pour éviter que l'eau ne provoque les fuites.

DES TRAVAUX DE PRÉVENTION

Sur le réseau social X, le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a assuré que les élus locaux et les habitants allaient être soutenus. Bien que cela ne relève pas de la compétence de la région, Xavier Bertrand s'est par ailleurs engagé à financer des "travaux de prévention pour éviter que des épisodes comme celui-ci ne produisent les mêmes conséquences".


Ces inondations pourraient avoir un rapport avec l'activité humaine, a souligné le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, sur BFMTV. Selon lui, l'ampleur des inondations actuelles dans le Pas-de-Calais a notamment était nourrie par "l'étalement urbain, qui bouche les nappes phréatiques, favorise un écoulement et empêche la terre de jouer son rôle d'éponge". 

LA CRUE DU SIÈCLE ?

Le pic n'est toujours pas atteint alors qu'il continue de pleuvoir dans le Pas-de-Calais, laissant penser que les niveaux d'eau vont encore s'élever sur le reste de la journée. Des niveaux historiques ont déjà été enregistrés par les stations de Vigicrues. 


Sur l'Aa, le record de niveau à Elnes, datait de 2010 et a été largement dépassé hier. À Estrée, sur la Canche, le record de 2021 a également été battu. De là à parler de "crue du siècle" ? Éléments de réponse dans la chronique ci-dessous.

Pas-de-Calais : la crue du siècleSource : TF1 Info

VIGILANCE ROUGE CRUE MAINTENUE

Dans son dernier bulletin de suivi, Météo-France confirme la levée de la vigilance rouge pluie et inondations dans le Pas-de-Calais à partir de 16h00. Le département sera rétrogradé en vigilance orange jusqu'à 20h00 avant que l'alerte soit levée complètement. 


"Nette accalmie concernant les précipitations", a décrit l'organisme prévisionniste qui note néanmoins que les crues pourraient se poursuivre. Par conséquent, la vigilance rouge crue a été maintenue pour la journée de demain pour les cours d'eau de la Liane, de l'Aa et de la Canche.

DES POMPES POUR LIMITER LES DÉGÂTS

Deux pompes de grande capacité, capables d'absorber 5400 m³ par heure, ont été déployées, a indiqué la préfecture, et une troisième devait l'être rapidement, afin de limiter les dégâts, alors que les niveaux de certains cours d'eau dans le Pas-de-Calais sont exceptionnellement hauts et que le pic n'est toujours pas atteint.

UNE MAISON DE RETRAITE ÉVACUÉE

Dans un bilan encore provisoire, la préfecture du Pas-de-Calais ce matin indique que 19 résidents d'une petite maison de retraite à Nielle-lès-Bléquin ont dû être évacués par précaution, alors que les intempéries se poursuivent et que l'accalmie n'est attendue qu'en fin d'après-midi. 


Une opération est par ailleurs en cours vendredi matin dans une exploitation agricole du montreuillois où une centaine de bovins ont été sauvés. Le bilan reste de trois blessés légers depuis lundi.

DES NIVEAUX RECORDS DE PLUIE

Le Pas-de-Calais a enregistré des niveaux records de pluie, du 1ᵉʳ au 9 novembre. À l'échelle du département, il tombe en moyenne 99 mm de pluie en novembre. Cette année, rien que sur les neuf premiers jours, il est déjà tombé 131 mm. 


Pour certaines stations, il est tombé en neuf jours l'équivalent de plus d'un mois et demi de pluie, indique Météo France dans un bulletin d'information spéciale datant de ce 10 novembre, à 9h19. C'est le cas par exemple à Boulogne, où il est tombé 176 mm de pluie, au Touquet, où un cumul de 181 mm a été enregistré, ou à Bainghen, où 252 mm de pluie ont été notés. 

DE NOUVELLES PLUIES REDOUTÉES EN DÉBUT DE SEMAINE

Le Pas-de-Calais n'en a pas fini avec les intempéries. Alors qu'une accalmie est annoncée pour la fin de la journée, de nouvelles pluies sont à nouveau redoutées en début de semaine. Les détails dans l'article ci-dessous.

DES NIVEAUX HISTORIQUES

L'observatoire français Keraunos a noté que certains cours d'eau du Pas-de-Calais avaient atteint des niveaux historiques, alors que le pic n'est toujours pas atteint.

UN VILLAGE MENACÉ

À Estréelles, dans le Pas-de-Calais, un village est menacé d'inondations alors qu'en amont se trouve une réserve d'eau, très remplie, suite aux fortes précipitations de ces derniers jours. La pression pourrait même faire céder la digue qui retient pour le moment la masse d'eau de 14 hectares. Inquiétudes des habitants dans le reportage ci-dessous.

ÉVACUATIONS EN COURS À MONTREUIL-SUR-MER

L'antenne de la Croix-Rouge dans le Pas-de-Calais a annoncé que des habitants de Montreuil-sur-mer ont été évacuées alors que la montée des eaux se poursuit, nourrie par les fortes précipitations. Selon l'association, 12 centres d'hébergement ont été ouverts dans le département pour accueillir les personnes qui ont dû quitter leur domicile. Le plus important est basé à Saint-Étienne-au-Mont, où 300 maisons ont été sinistrées dans la nuit de lundi à mardi.

283 ÉCOLES FERMÉES DANS LE PAS-DE-CALAIS

Selon Jean-Roger Ribaud, directeur académique des services départementaux de l'Éducation Nationale du Pas-de-Calais, 283 écoles sont fermées dans le département suite aux intempéries et aux risques d'inondations. "207 écoles publiques qui sont fermées, 45 établissements privés, 21 collèges et 10 lycées, aujourd'hui et demain, au regard de l'évolution de la situation", a-t-il détaillé sur BFMTV.


Cela représente 20% des écoles du département, "une proportion qui est quand même très très très importante, en nombre d'élèves et en nombre de personnels", a-t-il ajouté, alors que ces établissements scolaires se répartissent sur 130 communes du Pas-de-Calais.

"UN NIVEAU JAMAIS ATTEINT"

Le propriétaire d'une pharmacie à Neuville-sous-Montreuil témoigne du très haut niveau des eaux dans cette commune du Pas-de-Calais. "On a vu hier soir en arrivant vers minuit que c'était monté à un niveau jamais atteint", a-t-il souligné, tandis que l'eau a envahi les locaux de la pharmacie. "Tous les jours, on remonte de 10 à 20 centimètres les médicaments et là, on va essayer de sauver tout ce qui reste dans les étagères", a-t-il souligné. "Avec un niveau comme ça, il va falloir une semaine, dix jours pour revoir le parking", a encore ajouté cet habitant au micro de LCI.

Pas-de-Calais : forte inquiétude à Neuville-sous-MontreuilSource : TF1 Info

VIGILANCE MAINTENUE

La préfecture du Pas-de-Calais a appelé la population à la prudence alors que la Liane, l'Aa et la Canche sont toujours placées en vigilance rouge crues. "L'activité pluvieuse devrait se poursuivre jusqu'en milieu d'après-midi", a rappelé la préfecture.

UN COURS D'EAU TRÈS SURVEILLÉ

Le cours d'eau Aa, du côté de Blendecques, dans le Pas-de-Calais, est de nouveau sorti de son lit après de fortes précipitations dans la nuit de jeudi à vendredi. La situation de cette rivière, placée en vigilance rouge crue, est particulièrement surveillée. Selon un bilan de Vigicrues ce matin, "des débordements généralisés et dommageables sont à prévoir" sur ce cours d'eau. Si l'eau continue de monter, la population pourrait être amenée à évacuer.

Pas-de-Calais : le fleuve Aa ressort de son litSource : TF1 Info

INQUIÉTUDES POUR LE DÉBUT DE LA SEMAINE PROCHAINE

Le ministre de la Transition écologique a annoncé que la vigilance serait maintenue dans le Pas-de-Calais. Si une accalmie est prévue pour 16 heures cette après-midi, demeurent "quelques inquiétudes pour le début de la semaine prochaine", a-t-il déclaré sur franceinfo.

DES DÉGÂTS QUI VONT ÊTRE "EXTRÊMEMENT IMPORTANTS"

À Berck-sur-mer, comme d'autres communes du Pas-de-Calais, l'inquiétude est toujours présente face à un niveau d'eau qui ne cesse de monter. "Ce n'est pas dramatique, il n'y a pas danger en ce qui concerne la population", a néanmoins tenu à rassurer le maire de la petite ville, Bruno Cousein, qui a salué la "solidarité extraordinaire" qui se met en place. "Mais les dégâts vont être extrêmement importants", craint malgré tout l'édile sur LCI.

Inondations dans le Pas-de-Calais : le maire de Berck-sur-mer sur LCISource : TF1 Info

DES COURS D'EAU SOUS SURVEILLANCE

Selon un bilan de Vigicrues ce matin, "les réactions relevées" dans la nuit sur la Liane, dans le Pas-de-Calais, sont "bien plus faibles que celles observées en début de semaine". Des débordements "sont encore possibles" aujourd'hui. 


Les niveaux de la Canche sont eux "à la hausse depuis le début de la soirée de jeudi et risquent d'atteindre, voire dépasser les crues de ce début de semaine". Concernant l'Aa, "des débordements généralisés et dommageables sont à prévoir".

"ON VA PARTIR"

"Depuis que je me suis levé, il y a un quart d'heure, une demi-heure, l'eau était sous la marche en béton de l'arrivée du sous-sol et là, elle est au-dessus", décrit Geoffroy, un habitant de Montreuil-sur-Mer, désemparé par la montée rapide des eaux dans cette commune du Pas-de-Calais. "Ça devient trop dangereux pour le sous-sol, pour la maison, pour les enfants... je pense qu'on va suivre le mouvement, on va partir", a-t-il témoigné au micro de LCI.

Inondations dans le Pas-de-Calais : évacuations à Montreuil-sur-MerSource : TF1 Info

130 COMMUNES INONDÉES

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, pas moins de 130 communes ont été touchées ces derniers jours par les inondations dans le département, déjà affecté par la tempête Ciaran le 2 novembre, puis les crues record de la Liane, l'Aa et la Canche ce mardi.

UNE ACCALMIE PRÉVUE APRÈS 16H

"L'accalmie se dessinera après 16h00", a indiqué ce matin la préfecture de la zone de défense et de sécurité Nord, selon laquelle "les cumuls attendues au plus fort de l'épisode" de pluie entre 16h00 ce jeudi et 16h00, aujourd'hui, "sont de l'ordre de 30 à 50 mm sur le Pas-de-Calais voire 70-80 mm sur l'ouest de la Somme". 


Selon Météo-France, les niveaux de précipitations sur l'ensemble de l'épisode sont proches de la quantité habituelle sur un mois.

À QUAND LE PIC ?

À Saint-Etienne-au-Mont, entouré par la Liane, placée en vigilance rouge crue, l'eau continue de monter si bien que de nombreux habitants ont évacué. Sur place, l'envoyée spéciale de LCI fait un point de situation, rapportant l'inquiétude de la maire de la commune, alors qu'il est toujours impossible de savoir quand le pic de la crue sera atteint.

Inondations dans le Pas-de-Calais : duplex à Saint-Etienne-au-MontSource : TF1 Info

ÉTAT DE CATASTROPHE NATURELLE

Suite à la montée des eaux et aux inondations, l'état de catastrophe naturelle doit être déclenché le 14 novembre pour les villes touchées dans le Pas-de-Calais et le Nord. Plus de 50 communes ont déposé un dossier, selon la préfecture.

"IL Y A DE LA LASSITUDE"

À Hesdigneul-lès-Boulogne, le niveau d'eau est toujours haut. Dans cette petite commune de 950 personnes, une petite vingtaine de maisons ont été évacuées lundi et la municipalité reste vigilante quant à de possibles nouvelles opérations. 


Selon le maire de la commune, Yves Hennequin, "il a moins plu que prévu dans la commune", cette nuit. Il s'est néanmoins dit "inquiet" face à cette situation qui dure depuis maintenant huit jours. "Il y a de lassitude, il y a de la colère aussi. Il faut que les pouvoirs publics réagissent, accélèrent certains travaux", a estimé le maire sur LCI.

Crues dans le Pas-de-Calais : le maire d'Hesdigneul-lès-Boulogne sur LCISource : TF1 Info

TRAFIC FERROVIAIRE INTERROMPU

Dans le Pas-de-Calais, la SNCF a indiqué que la circulation des trains restait interrompue sur deux tronçons (Boulogne-Étaples et Saint-Pol-Étaples) au moins jusqu'à samedi "afin de garantir la sécurité des voyageurs et du personnel" suite aux intempéries et les fortes crues que la pluie a provoquées.

DES SOLS SATURÉS EN EAU

Eric Brocardi, le porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, explique pourquoi l'eau continue de monter dans les Hauts-de-France. "C'est à cause des sols qui sont saturés et puis derrière, une évacuation qui ne se fait pas du tout par la mer. Si à cela, on ajoute les intempéries, il est évident qu'on va encore se retrouver dans des situations délicates", explique-t-il sur LCI.


Jeudi soir, la préfecture du Pas-de-Calais anticipait "90 à 100 mm" de pluie dans l'ouest du département, un niveau proche, selon Météo-France de la quantité habituelle sur un mois.

Pas-de-Calais : pourquoi autant d'eau ? Le porte-parole des pompiers répondSource : TF1 Info

DES CRUES TOUJOURS EN COURS

À Montreuil-sur-mer, l'envoyé spécial de LCI note que l'eau monte toujours et plus rapidement que ce à quoi les habitants s'attendaient. Si bien qu'il n'est plus possible de distinguer le cours d'eau de la route. Des images à voir dans la vidéo ci-dessous.

LCI dans le Pas-de-Calais : l'eau monte encoreSource : TF1 Info

INTERVENTIONS DES SERVICES DE SECOURS

Suite aux intempéries et des crues dans le Pas-de-Calais, les services de secours ont été mobilisés. Hier soir, une centaine d'interventions des pompiers était déjà recensée et "133 évacuations de personnes" ont été menées dans le département. Cette nuit, France Bleu compte une trentaine de nouvelles évacuations et 107 communes inondées.

PRÉVISIONS

De nouvelles pluies sont attendues dans la matinée et l'après-midi dans le Pas-de-Calais.

SITUATION DIFFICILE DANS LE PAS-DE-CALAIS

De fortes pluies sont tombées dans la nuit et le niveau continue de monter dans les communes déjà inondées, comme à Montreuil-sur-Mer, où se trouve notre reporter Kévin Héliès.

LCI dans le Pas-de-Calais : l'eau monte encoreSource : TF1 Info

ALERTE MÉTÉO

Le Pas-de-Calais est maintenu en vigilance rouge jusqu'à 15h ce vendredi, alors que de fortes pluies continuent de s'abattent et que le niveau de l'eau continue à monter sur les cours d'eau en vigilance crues. 

Le Nord, la Seine-Maritime et la Somme sont en vigilance orange pluie-inondation, la Charente-Maritime en vigilance orange pour crues

LE POINT SUR CETTE NUIT

Rivières en crues, rues inondées, maisons délabrées: le Pas-de-Calais fait face jeudi soir à des pluies abondantes, qui perdureront toute la nuit, deux jours après une montée des eaux historique déjà à l'origine d'importants dégâts.

Le département a été placé jeudi par Météo-France en vigilance rouge crues et en vigilance rouge pluie et inondations, un épisode qui ne doit s'achever que vers 16H00 vendredi. Le Nord, la Seine-Maritime et la Somme sont eux placés en vigilance orange.

"Des fortes averses sont attendues cette nuit", notamment "90 à 100 mm" dans l'ouest du département, a précisé la préfecture du Pas-de-Calais dans un bilan à 21H30.

Selon Météo-France, les précipitations sur l'épisode approcheront la quantité habituelle sur un mois. Ces fortes intempéries font "suite à des cumuls déjà exceptionnels depuis plusieurs jours", "dans un contexte hydrologique très préoccupant".

IMAGES AERIENNES

Sous surveillance depuis le début de semaine, le Pas-de-Calais a de nouveau été placé en alerte rouge par Météo-France ce jeudi 9 novembre.

Pluie battante, marécage géant, maisons coupées du monde... découvrez nos images aériennes de ces crues historiques dans le Pas-de-Calais.