Beaucoup de décisions réglementaires affectent vos finances à partir de ce mercredi 1er février.
À noter un durcissement des conditions d’échange de vos billets de train, une augmentation du prix des autoroutes et une accélération de la hausse du taux d’usure pour les prêts immobiliers.

Dans les supermarchés, l’inflation commence à ralentir et fait souffler nos portemonnaies. Dans les transports en revanche, elle continue sa course. Le livret A finit par suivre logiquement cette tendance, sans pour autant la rattraper. Tour d’horizon des nouveautés qui impactent votre quotidien à partir de ce premier février.

Hausse du taux du Livret A

Placement préféré des Français, le Livret A commence à devenir intéressant. Tiré par l'inflation, ce livret d’épargne de précaution atteint 3 % à partir du 1er février, soit son taux le plus élevé depuis 15 ans. Même constat pour le livret d'épargne populaire (LEP), réservé aux foyers modestes, qui passe de 4,6 % à 6,1 %. Pour rappel, le plafond du Livret A s’élève à 22 900 € tandis qu’il grimpe à 7 700 € pour le LEP.

Augmentation de 15 % du prix de l’électricité

Le bouclier tarifaire reste en vigueur et permet toujours de limiter la hausse des prix de l’énergie. L’État lâche du lest : les prix vont augmenter de 15 %. Selon le gouvernement, la hausse représente "une augmentation moyenne de l'ordre de 20 euros par mois pour les ménages se chauffant à l'électricité, au lieu de 180 euros sans bouclier tarifaire".

Assurance-chômage : la durée d'indemnisation réduite

La réforme de l'assurance-chômage entre en vigueur ce mercredi. Elle prévoit une baisse de 25 % de la durée d'indemnisation pour tous les demandeurs d'emploi ouvrant leurs droits à partir du premier février. Un chômeur qui aurait eu droit par exemple à 12 mois d'indemnisation dans le système actuel n'en aura plus que neuf. Pour les demandeurs d'emploi qui voient leur durée d'indemnisation réduite, un "complément de fin de droits" est prévu en cas de dégradation du marché du travail, si le taux de chômage dépasse 9 % ou s'il augmente de 0,8 point ou plus sur un trimestre.

De nouvelles modalités d'échange pour les billets SNCF

La SNCF resserre la vis pour les voyageurs qui souhaitent changer leur billet au dernier moment. Ils doivent désormais payer 19 € s’ils désirent changer leur billet moins d'une semaine avant le départ.

En bref

COVID-19 : fin de l'isolement systématique pour les personnes testées positives. Fin également des arrêts de travail dérogatoires sans jour de carence pour les personnes testées positives. 

Hausse moyenne de 4,75 % des péages : les autoroutes coûtent plus cher. Vinci, l’un des principaux gestionnaires des autoroutes, a annoncé faire un geste sur les tarifs des péages pour de courts trajets.

Forte augmentation des taxis : +4 % en moyenne au compteur. Le prix maximum au kilomètre parcouru atteint désormais 1,21 euro. La mesure provient d'un arrêté du 16 janvier 2023 portant sur la "revalorisation des tarifs des courses de taxi en 2023". Les conducteurs peuvent augmenter la prise en charge de 4,18 euros et peuvent également faire gonfler le prix maximum horaire à 38,96 euros. Le tarif minimum d'une course reste maintenu à 7,30 euros.

Indemnité carburant : de 100 € pour les travailleurs modestes, elle doit être demandée avant le 28 février sur le site impots.gouv.fr.

Ajustement exceptionnel du taux d’usure : la Banque de France vient de décider de réviser mensuellement le taux d’usure. Il s’agit de réagir à la brutale augmentation des taux d’intérêt et pousser les banques à prêter davantage d’argent aux ménages qui souhaitent acquérir un bien immobilier. Les taux d'usure restent néanmoins calculés sur la base de la moyenne des taux pratiqués lors des trois mois précédents.

Ma prime rénov’ : comme chaque année, l'aide à la rénovation des logements évolue. Le forfait rénovation globale augmente notamment pour les ménages les plus aisés. La prime passe à 10 000 euros pour les ménages aux ressources intermédiaires et à 5 000 euros pour les ménages aux revenus élevés qui décident d’effectuer des travaux de rénovation énergétique. Pour les copropriétés, les plafonds grimpent à 25 000 €.

Soldes d’hiver : vous avez jusqu’au mardi 7 février pour profiter des rabais.

Vaccin contre la grippe : la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est prolongée jusqu’au 28 février. Elle reste ouverte à tous. Noter que le vaccin est entièrement remboursé par la sécurité sociale seulement pour les personnes à risque.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info