Bonus réparation : à quel réparateur s'adresser pour bénéficier de cette aide financière ?

par Annick BERGER
Publié le 30 novembre 2022 à 14h32
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le bonus réparation entre en vigueur en France à compter du 15 décembre.
Une aide qui vise à inciter les consommateurs à prolonger la vie de leurs équipements.
Pour en bénéficier, il faut s'adresser à des réparateurs agréés.

Dix euros pour faire réparer une bouilloire et jusqu'à 45 euros pour un ordinateur. Le "bonus réparation" entre en vigueur en France à partir du 15 décembre prochain. Un fonds de réparation prévu par la loi économie circulaire de 2020 qui vise à inciter les Français à prolonger la vie de leurs équipements et ainsi réduire les déchets électroniques qui polluent la planète. 

Ce fonds doté de 410 millions d'euros pour six ans est financé par les industriels, via les éco-organismes chargés de gérer la fin de vie des appareils. Une trentaine d'équipements est concernée par ce bonus dès cette année et notamment les machines à café à filtre et les fers à repasser (10 euros d'aide en cas de réparation), les aspirateurs, perceuses/visseuses, lecteurs DVD, vélos ou trottinettes (15 euros), les consoles de jeux et enceintes (20 euros), les caves à vin, les lave-linge, les réfrigérateurs/congélateurs, les tablettes ou les téléphones portables (25 euros) ainsi que les téléviseurs ou vidéoprojecteur (30 euros).

Des sites pour savoir où réparer

Attention toutefois, pour pouvoir bénéficier de ce coup de pouce, il faut s'adresser à l'un des 500 réparateurs pour le moment agréés par le label QualiRépar. Un nombre qui doit être étendu : 1500 sont espérés à l'horizon 2023, et 10.000 pour 2027, avec tous les types représentés (indépendants, SAV fabricants, SAV distributeurs). Pour les retrouver, il faut se rendre sur les sites Ecosystem.eco ou Ecologic, qui gèrent le fonds de réparation et qui identifient les points de réparation labellisés. Ces points de ventes seront également répertoriés sur le site du label QualiRépar

Lire aussi

Pour obtenir cette certification, accordée pour trois ans, tous doivent déposer leur candidature auprès d’un organisme certificateur (Bureau Veritas, SGS ou AFNOR), et répondre à un référentiel (compétences, transparence des prix...) Par ailleurs, les professionnels ne pourront pas intervenir sur les appareils si les dommages relèvent des garanties légales des vices cachés, si les dommages sont d'ordre "non fonctionnel", s'ils résultent d'un usage non conforme aux prescriptions du constructeur ou si la réparation concerne le remplacement des consommables comme la batterie, les cartouches, les ampoules et les accessoires, à l'exception "des batteries inamovibles des téléphones portables qui sont prises en charge par le fonds réparation", détaille le site Ecosystem, qui gère le fonds de réparation.

À noter que, pour bénéficier du bonus, le consommateur n'a pas besoin d'effectuer une demande de remboursement. L'aide est en effet directement et immédiatement déduite, de manière visible, de la facture de réparation. C’est le réparateur qui obtient par la suite le remboursement auprès des deux éco-organismes qui gèrent ce fonds réparation.


Annick BERGER

Tout
TF1 Info