Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Comment échapper au fléau du vol de vélos ?

La rédaction de LCI
Publié le 12 août 2020 à 20h28
JT Perso

Source : TF1 Info

PHÉNOMÈNE - En même temps que la hausse des ventes, les vols de vélos ont fortement augmenté à la sortie du confinement. Quelques conseils pour ne pas tomber dans ce piège.

Comme beaucoup d'autres, Sara a acheté un vélo à la fin du confinement. Dix jours plus tard, elle ne l'avait plus. "Je l'ai un peu caché au milieu des autres mais quelques heures plus tard, il n'était plus là", confie-t-elle à TF1. Un cas parmi tant d'autres... En effet, dans le sillage de l'explosion des achats de vélo, leurs vols ont suivi cette forte tendance. En France, en moyenne, un vélo est volé à chaque minute. On compte ainsi 1.076 vols par jour, soit 400.000 vols par an. Et sur ces 400.000, 100.000 seulement sont retrouvés, sans toutefois pouvoir être restitués la plupart du temps, faute d'identification.

Un vélo volé chaque minute en France

Comme beaucoup d'autres, Sara qui n'avait pas souscrit à une assurance, a passé une annonce sur Facebook, et a bien cru reconnaître son VTT, quelques jours plus tard, dans une de ces nombreuses annonces, aux prix avantageux, qu'on trouve sur Internet. Mais faute de preuve, elle a dû renoncer à le récupérer.

TF1 s'est rendu à Barbès, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, où, comme ailleurs dans la capitale, un marché du vélo volé s'est développé en pleine rue. En caméra cachée, dans la vidéo en tête de cet article, la démonstration est édifiante. Trois minutes d'attente suffisent pour se voir proposer, par deux inconnus, un VTT et un vélo électrique à prix cassés. Preuve que le marché clandestin qui s'est développé tourne à plein régime. Rien qu'en juin, plus de 1.400 vélos ont été volés dans la capitale, soit 300 de plus que l'an dernier. Et rien ne semble pouvoir arrêter le mouvement.

L'infraction particulièrement difficile à établir

"Aujourd'hui, c'est un casse-tête chinois. Quand vous interpellez un cycliste, que vous lui demandez si c'est son vélo et qu'il répond oui, on a bien du mal à prouver qu'il en est propriétaire ou pas", explique Jean-Marc Legrand, policier municipal à Clamart (Hauts-de-Seine). Dit autrement : l'infraction reste particulièrement difficile à établir.

Quelques solutions

Des solutions existent cependant pour se prémunir des vols. Elles passent d'ailleurs souvent par des gestes simples. "Regardez, on voit par exemple ici un vélo avec un antivol de bonne qualité, simplement, il n'est pas attaché correctement, il aurait fallu prendre le cadre et la roue arrière", illustre encore notre policier. On peut ajouter d'autres recommandations : privilégier un emplacement sous vidéosurveillance pour stationner votre vélo, et fixez-le avec deux antivols de qualité.

Autre solution : opter pour un vélo pliable. "On peut le garder avec soi partout, tout le temps, et sinon, si vous allez au théâtre, vous pouvez même le mettre à la consigne", indique Germain Peltier, vendeur chez En selle Marcel, un magasin haut de gamme préconisant cet achat. Enfin, sachez que, quel que soit le type de votre bicyclette, il existe un moyen efficace de le retrouver : le marquage. Certaines boutiques répertoriées proposent en effet de graver un numéro d'immatriculation appelé le bicycode. Lequel, pour information, deviendra obligatoire en 2021 pour tout nouvel achat.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info