Impôts 2022

Impôts 2022 : dernier jour ce mardi pour déclarer vos revenus dans les départements 1 à 19

Léa LUCAS
Publié le 24 mai 2022 à 6h56
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les Français résidant dans les départements 1 à 19, ou ceux vivant à l’étranger, ont jusqu’à ce mardi 24 mai, minuit, pour déclarer leurs revenus 2021 en ligne.
Dernier recours pour les retardataires : l'envoi d'une déclaration papier avant le 31 mai, minuit.
En cas d'oubli, ils s'exposent à des pénalités de 10% de majoration de leur impôt.

Dernière ligne droite pour ne pas s'exposer à des pénalités. La période de déclaration de revenus s'apprête à fermer, ce mardi 24 mai à minuit, pour les habitants des départements de 1 (Ain) à 19 (Corrèze), ou ceux vivant à l’étranger. Ils doivent ainsi remplir et/ou valider leur déclaration de revenus en ligne, ou bien opter pour l'option papier avec un formulaire à renvoyer avant le 31 mai, minuit.

La déclaration en ligne

Comme chaque année, le calendrier est déterminé par le lieu d'habitation des Français. La date limite pour déclarer ses revenus de l'année 2021 en ligne diffère en fonction de la zone où se situe votre résidence principale. Avec trois zones définies, il existe trois dates limites de déclaration, déterminées annuellement. Pour cette année, la première est fixée au mardi 24 mai 2022 minuit, pour les personnes vivants dans les départements de 1 à 19 ainsi que les contribuables non résidents en France.

La deuxième échéance intervient le mardi 31 mai 2022 à minuit pour les résidents des départements 20 à 54 (y compris les deux de la Corse). Enfin, la troisième date, mercredi 8 juin 2022, minuit, concerne les départements de 55 à 974/976.

La déclaration papier

Toutefois, si vous n'êtes pas en mesure d'effectuer votre déclaration en ligne (absence d'accès internet, par exemple), vous devez faire une déclaration papier. Vous pouvez vous procurer le formulaire de déclaration (imprimé 2042) sur le site Internet impots.gouv.fr, ou bien directement auprès de votre Service des Impôts des Particuliers. Après l’avoir remplie et signée, vous devez l’adresser à ce même service des impôts des particuliers avant le mardi 31 mai 2022, minuit (date unique pour tous).

Une fois ces dates limite passées, les retardataires s'exposent à des pénalités de 10% de majoration de leur impôt. S'ils font la sourde oreille aux relances du fisc, ce taux augmente de façon graduelle, d'abord de 20% avant de passer à 40%.

À noter que depuis 2020, des millions de foyers bénéficient de la déclaration automatique. Si elle est exacte, les intéressés (prévenus par mail qu'ils sont éligibles à ce système) peuvent alors ne rien remplir eux-mêmes. Sans intervention de leur part, le document établi en amont par l'administration fiscale vaudra déclaration. Il reste évidemment possible pour eux de déclarer et corriger, si besoin, leurs revenus comme par le passé. 


Léa LUCAS

Tout
TF1 Info