Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Distribution de "chèques tourisme" pour cet été : qui pourrait bénéficier du dispositif ?

La rédaction de LCI
Publié le 20 mai 2020 à 14h14, mis à jour le 21 mai 2020 à 10h11
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

COUP DE POUCE - Le gouvernement va s'inspirer de l'initiative de la région Grand Est pour attribuer des "chèques-vacances tourisme" aux salariés modestes ayant travaillé au contact du public pendant le confinement. Voici à quoi pourrait correspondre le dispositif.

Le gouvernement travaille à la création de "chèques-vacances tourisme" pour inciter les Français à privilégier le tourisme en France, selon les termes employés ce mercredi sur RTL par le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne. Faisant d'une pierre deux coups, ces chèques donneront donc un coup de pouce aux familles pour financer leurs vacances tout en soutenant le secteur du tourisme, à la peine avec la crise sanitaire. Ces chèques auront en effet vocation à régler un hôtel, un camping, un restaurant, un parc d’attractions dans la région du bénéficiaire. 

Le dispositif devrait reposer sur les régions tant pour son organisation que son financement avec cependant une participation de l’Etat dans une proportion qui n'a pas encore été communiquée, selon les précisions données à TF1 par l'entourage du secrétaire d'État. 

Qui pourra en bénéficier et pour quel montant ?  Tout n'est pas encore arrêté. Mais le ministère nous explique vouloir s’inspirer de ce que propose déjà la région Grand Est. Celle-ci a annoncé fin avril qu'elle offrirait des chèques vacances de 500 euros aux salariés du secteur privé de la région dont le quotient familial ne dépasse pas 700 euros et ayant travaillé au contact direct du public durant la période de confinement. Cela pourra par exemple concerner les soignants, les employés de supermarchés ou les éboueurs. 

Concrètement, cette région a prévu d'attribuer ces chéquiers sur demande. Un formulaire en ligne va donc être mis à disposition à partir du 2 juin sur son site afin que les bénéficiaires potentiels habitant le Grand Est effectuent leur demande. A noter que la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a également pris les devants, en  créant également fin avril un dispositif similaire (que nous détaillions dans ce précédent article) à destination des salariés modestes en première ligne. 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info