Elle ne dépense presque rien depuis six semaines : le feuilleton du shopping detox de Michelle

Laurence Valdés
Publié le 15 janvier 2016 à 17h10
Elle ne dépense presque rien depuis six semaines : le feuilleton du shopping detox de Michelle

ASCETE - Juste la nourriture et les produits d'hygiène. C'est ce que Michelle McGagh, journaliste de Londres, a décidé d'acheter pendant un an. L'expérience dure depuis maintenant six semaines et metronews a décidé de la suivre. Pour l'instant, RAS.

Se mettre en shopping detox, ça vous parle ? Cela signifie qu'on arrête les achats superflus. Michelle McGagh, journaliste freelance londonienne, s'y astreint depuis maintenant six semaines. Metronews avait relayé son initiative au début de cette expérience qu'elle souhaite poursuivre pendant un an.

Outre son crédit immobilier et ses factures, elle ne dépense désormais que pour la nourriture et les produits d'hygiène. Et c'est tout ! Elle prévoyait alors de dépenser au maximum 60 livres (85 euros) par semaine pour elle et son compagnon, qui s'est embarqué avec elle dans cette aventure.

EN SAVOIR + >>  Elle se lance le défi de ne plus rien dépenser (ou presque) pendant un an

Premier retour sur cette vie (quasiment) sans achat.

 Le budget 
Le budget courses ne pose pas vraiment de difficulté. A l'exception de la semaine de Noël, où Michelle McGagh l'a dépassé de 40 centimes (31 pences), sur les 85 euros (60 livres) prévus pour le couple. Pour sa défense, la Britannique explique à metronews qu'elle a dû "acheter de quoi faire un dîner pour six, un réveillon de Noël pour deux et un dîner pour 5 adultes et deux enfants le soir du Boxing day (lendemain de Noël)".

Un écart qu'elle a largement réussi à compenser la semaine suivante en ne dépensant que 35 euros (26,49 livres). Soit 2,5 euros par jour et par personne, son record.

 Noël : oublier le superflux pour retrouver ce qui est fondamental
"Un peu étrange de n'offrir ni recevoir de cadeaux", nous explique Michelle, qui avait prévenu sa famille de ne rien lui offrir puisqu'elle ne pourrait pas leur rendre la pareille. Néanmoins elle a fabriqué trois petites voitures dans un espace créatif londonien (Fab Lab), qui est gratuit les vendredis. Et finalement, elle se dit comblée par ce Noël passé simplement avec sa chère famille.

Et pour le sapin ? Certains trouveront cela criminel mais Michelle a été ravie de ressortir (et de décorer a minima) son faux arbre de Noël.

► Déplacements : priorité au vélo
Pour se déplacer, la journaliste londonienne n'a plus que ses pieds et son vélo. En effet "Pas question de payer pour prendre le métro ou le bus", nous rappelle-t-elle. Le sens pratique est de mise : pour une soirée habillée, une tenue dans les sacoches du vélo, un tour aux toilettes une fois sur place pour se changer, et le tour est joué.

► Sorties : soirée hommage à David Bowie pour 0 euros 
Tous les bons plans et invitations sont les bienvenus, à l'instar d'un hommage à David Bowie organisé gratuitement à Union Chapel, à Londres. Seul problème : dire non aux amis et à la famille qui ne cessent de lui proposer de lui offrir un verre ou un dîner au restaurant.

Mais pas question de céder : "C'est une année sans dépenses, je ne vais pas laisser les autres payer pour moi", nous assure-t-elle. Quant aux cafés à emporter, ils ont été remplacés par un grand thermos de thé qu'elle transporte partout.

 Nourriture : anticiper et repérer les bons plans
Manger suffisamment est une vraie préoccupation, d'autant que Michelle "ne cesse de se dépenser puisqu'elle pédale tout le temps", nous rappelle-t-elle. Du coup, dans ses préparations, elle remplace la moitié des ingrédients légers tels que le soja par des lentilles par exemple. Elle prépare en avance des grosses portions (pour au moins 10) qu'elle congèle.

Et pour assaisonner, elle achète des gros paquets de tandoori dans les boutiques indiennes, bien moins cher (moins d'un euro les 100g) que les petits bocaux des supermarchés (1,6 euro les 100g). Quant au sentiment de privation, il n'a pas encore pointé le bout de son nez. A suivre.

Michelle McGagh : un an de détox conso. Metronews suivra le feuilleton. Vous pouvez retrouver Michelle sur son compte Twitter


Laurence Valdés

Tout
TF1 Info