Cofidis dévoile mardi en exclusivité à TF1/LCI les résultats de son enquête avec CSA Research, sur les détenteurs de crédits à la consommation en France.
Il en ressort que près d'un Français sur deux a recours à ce type d'emprunt.

Une pratique qui s'installe. Le crédit à la consommation est de plus en plus utilisé par les Français, et pas uniquement par nécessité ou faute d'autres recours, révèle mardi la grande enquête de Cofidis et de CSA Research sur ce sujet. Ainsi, 40% des habitants de l'Hexagone possèdent un crédit à la consommation, contre 33% en 2020. Les sommes empruntées, d'un montant moyen de 15.526 euros, sont utilisées en majorité pour financer l'achat d'une voiture, des travaux de rénovations, des dépenses imprévues ou encore de l'électroménager. 

Au-delà des chiffres bruts, l'enquête montre que l'emprunt apparaît de plus en plus comme un choix de confort. "Pour nous, ça fait partie d'une logique d'investissement. On préfère emprunter de l'argent à un taux plus faible plutôt que d'utiliser de l'épargne disponible", commente sur TF1 Quentin Taylor-Baudin, gérant du food truck et restaurant le Taylor's. "Le crédit a été une chance pour nous. Quand on l'utilise à bon escient, ça peut permettre de développer des projets et de se lancer", ajoute-t-il encore. 

Il est possible de cumuler "crédits à la conso et épargne", confirme Mathieu Escarpit, directeur marketing de Cofidis. Les personnes ont recours à ce genre de pratiques "principalement pour des raisons tactiques, et notamment ne pas avoir à toucher à leur épargne", précise-t-il. "C'est une vraie évolution qui date de seulement quelques années", conclut l'expert. 


M.G

Tout
TF1 Info