Hausse du prix des assurances auto : cinq conseils pour faire baisser la facture

par Victor LEFEBVRE pour TF1 INFO
Publié le 26 février 2024 à 8h00

Source : JT 20h Semaine

Le prix des assurances auto a augmenté en 2024, dans un contexte d’inflation importante.
Pour limiter le montant de la facture, plusieurs astuces sont envisageables.
Un conducteur peut changer de comportement, modifier son contrat, ou encore négocier avec l’assureur.

Vous l’avez peut-être remarqué en lisant votre première facture si le paiement de votre assurance auto est mensualisé, ou si le règlement a lieu en début d’année. Les prix ont connu une hausse significative en 2024. En moyenne, les professionnels du secteur ont annoncé une augmentation allant de 3 % à 5 %. Ils invoquent le coût des réparations en hausse (pièce et main-d’œuvre), ainsi qu’un rattrapage du gel des tarifs consenti en 2023, malgré une inflation très forte. Pour limiter l’impact sur vos finances, quelques astuces permettent de faire baisser les tarifs. 

Conduisez prudemment

Ce conseil peut paraître frappé au coin du bon sens. Mais une conduite prudente reste encore le moyen le plus simple de réduire sa prime d’assurance. Le "coefficient de réduction-majoration", plus connu sous le nom de "bonus malus", est en effet obligatoire dans tout contrat d’assurance. Chaque année, ce coefficient s’appliquera à votre prime. Si vous n’avez eu aucun accident, ou du moins aucune part de responsabilité, cela jouera à la baisse sur le montant de la facture. 

Reprenez votre contrat chaque année

Un contrat d’assurance peut prévoir des niveaux de protection très divers et prend en compte de nombreux paramètres. Après quelques années, il est tout à fait possible que vos usages aient changé. Il faut alors prendre le temps de vérifier si son contrat est toujours adapté. Vous avez pris votre retraite et conduisez beaucoup moins ? La valeur de votre voiture a beaucoup baissé ? Vous avez déménagé pour un quartier plus sûr ? Votre voiture est désormais garée dans un lieu sécurisé ? Vous avez changé de modèle qui fait partie des moins volés en France ? Tout cela peut vous conduire à modifier votre contrat, voire à opter pour une assurance au tiers. 

Négociez les prix

L’assurance auto est un secteur très concurrentiel. Une situation renforcée depuis quelques années par la démocratisation des services uniquement en ligne. Il ne faut donc pas hésiter à demander un geste à son assureur. Renseignez-vous sur les offres de ses concurrents, en guettant notamment les promotions. Vous pouvez également faire jouer votre ancienneté de client, ou demander un meilleur prix en échange du regroupement au sein d'une même enseigne de tous vos contrats (de vos différents véhicules, de votre maison, décès, etc).

Optez pour le paiement annuel

Une assurance auto coûte généralement plusieurs centaines d’euros par véhicule. C’est une dépense qui peut peser lourd sur les finances d’un seul mois. On peut donc être vite tenté d’accepter les offres de paiement en plusieurs fois, souvent de manière mensuelle. Si certains assureurs proposent cette option sans surcoût, ce n’est pas toujours le cas. Faites donc le calcul et si ce service est payant, mettre de côté une petite somme chaque mois vous permettra d’économiser quelques euros.

Envisagez l’assurance connectée

Très utilisée chez certains de nos voisins européens, l’assurance connectée est encore assez confidentielle en France. Elle consiste en l’installation d’un boîtier qui enregistre vos données de conduite et récompense les conducteurs les plus prudents. Certains assureurs promettent jusqu’à 50 % de réduction à l’année. Ce système n’est pas adapté à tous les profils de conducteurs et les gains seront généralement plus faibles. Mais si aucun surcoût n’est applicable, notamment sur l’installation du boîtier, vous n’aurez rien à perdre.


Victor LEFEBVRE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info