Pour des cadeaux moins chers, faites vos achats de Noël dès maintenant !

Aurélien Deligne
Publié le 14 septembre 2016 à 19h09
Pour des cadeaux moins chers, faites vos achats de Noël dès maintenant !

FÊTES - Non, il n'est pas trop tôt pour préparer ses achats de Noël... C'est même maintenant qu'il faut s'y mettre si l'on ne veut pas voir sa carte bleue chauffer au mois de décembre, comme nous l'explique une coach spécialiste des finances personnelles.

Quelques jours après la rentrée, difficile d'avoir déjà la tête aux fêtes de fin d'année... Et pourtant, c'est le moment idéal pour ne pas se ruiner en décembre, lorsque tout le monde recherchera les mêmes produits au même moment. Fabienne Dupuij,  coach spécialiste des finances personnelles, nous donne ses conseils pour gérer le budget de Noël en toute sérénité.

Les cadeaux

Les cadeaux , "c'est le plus gros budget" de cette période des fêtes, souligne Fabienne Dupuij. Alors mieux vaut s'y prendre à l'avance. Pour cela, la spécialiste a une astuce assez simple : faire dès aujourd'hui une liste de toutes les personnes à qui l'on compte faire un présent et l'emporter avec soi chaque fois que l'on va dans les magasins, de manière à laisser mûrir ses idées cadeaux.

"Cela évite les achats impulsifs", explique notre coach. Et d'être débordé une semaine avant les fêtes, au risque de céder malgré les prix élevés des produits.

Pour les enfants, note-t-elle, il n'est pas forcément nécessaire de respecter à la lettre la sacro-sainte liste au Père Noël, rédigée environ un mois avant, ce qui est un peu tard pour des achats réfléchis. Les enfants désirant surtout ce qu'ils ont vu à la télévision ou ce que leurs copains et copines ont eux-mêmes demandé, Fabienne Dupuij préconise de se détacher des modes. "Ce n'est pas forcément le jouet le plus plébiscité ou le plus cher qui fera le plus faire plaisir au final", assure-telle. Son conseil est donc d'acheter plutôt ce qui va faire rêver l'enfant, et pourra durer dans le temps. 

La nourriture

S'il y a bien un moment pour acheter moins cher certains produits qui se retrouveront sur la table des fêtes, c'est maintenant. Depuis le début du mois, par exemple, a commencé la Foire aux vins. Il ne faut pas hésiter à largement en profiter pour repérer les bonnes bouteilles qui accompagneront la dinde et autres mets prévus pour les convives. Un conseil tout aussi vrai pour la sélection du champagne. 

Bon à savoir : certains aliments se conservent mieux, comme le fois gras qui peut se garder au frais ou dans un placard. Les poissons et légumes surgelés peuvent de leur côté s'acheter sans difficulté un bon mois à l'avance. En revanche, pour les inconditionnels des huîtres et crustacés, impossible de faire autrement qu d'attendre les derniers jours pour passer en magasin.

Préparer à l'avance son repas de Noël peut aussi permettre de s'organiser différemment, et donc de faire quelques économies. Il est par exemple possible d'opter pour des menus originaux et moins coûteux, ce qui nécessite de prévoir des recettes. Mais il est aussi judicieux de répartir au sein de la famille les achats que chacun pour faire. Tout cela demande un peu de coordination, et donc un certain temps.

La décoration

La décoration peut être un bon levier pour faire quelques économies, mais encore une fois, il ne faut pas s'y prendre à la dernière minute. Fabienne Dupuij conseille de faire appelle à la créativité des familles. Fabriquer par exemple un sapin de Noël en bois ou en carton, ou ses propres guirlandes, reviendra toujours moins cher que de les acheter. C'est en plus une manière d'occuper intelligemment les enfants. 

Mais ce type de créations peut ne pas convenir à tout le monde, certains étant trop attachés au sapin tradtionnel et aux guirlandes lumineuses. Dans ce cas, rien de tel pour faire des affaires que de se rendre dans un magasin spécialisé dans la fête ou de faire ses commandes sur internet.

Le web, c'est en effet là que les économes trouveront leur bonheur, selon notre spécialiste : il permet de comparer les prix, et de trouver le produit que l'on recherche absolument au tarif le plus attractif.  

Les transports

Pour les familles dont les membres sont éloignés, c'est un coût inévitable. Pour ceux qui décident d'emprunter le train ou les transports en commun, il est toujours préférable de réserver le plus tôt possible son billet, surtout si l'on connaît déjà le jour des festivités. Ce qui permet d'être sûr d'avoir des prix raisonnables. Pour Fabienne Dupuij, en résumé, il faut surtout bien étaler ses dépenses pour s'y retrouver, "du mois de septembre jusqu'au 20 décembre".


Aurélien Deligne

Tout
TF1 Info