Impôts : faites-vous partie des 9 millions de Français à recevoir un virement du fisc d'un montant moyen de 634 euros le 15 janvier ?

par T.A.
Publié le 11 janvier 2024 à 12h23, mis à jour le 15 janvier 2024 à 9h58

Source : JT 20h WE

9 millions de ménages vont recevoir un virement du fisc d'un montant moyen de 634 euros, ce lundi 15 janvier.
Les contribuables concernés sont ceux ayant bénéficié d'un crédit ou d'une réduction d'impôt en 2023.
Emploi d'un salarié à domicile, hébergement en Ehpad, don caritatif... Plusieurs situations peuvent vous donner accès à cet avantage.

Le fisc va-t-il vous verser des étrennes ? Certes, le mois de janvier est propice à ce genre de cadeaux de début d'année. Mais si 9 millions de ménages attendent de recevoir un virement de l'administration ce lundi 15 janvier, ce n'est pas un cadeau de sa part, mais bien le remboursement normal d'un trop-versé au Trésor public en 2023. Car depuis la mise
en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, en 2019, certains avantages fiscaux ne sont plus pris en compte directement dans le calcul du montant que vous devez payer à l'État.

Garde d'enfant, hébergement en Ehpad, investissements immobiliers...

Résultat : les réductions et les crédits d'impôts contractés en 2023 grâce à vos dépenses supportées l'année précédente n'ont pas encore été pris en compte sur votre facture. Pour faire appliquer ces avantages, le fisc va donc verser les sommes dues aux contribuables à partir du 15 janvier 2024. Dans ce cas, 60% du montant total obtenu grâce à ces coups de pouce financiers sera alloué lors d'un premier acompte, avant un remboursement intégral d'ici à l'été. Cette avance "contribuera également à préserver le pouvoir d’achat des Français concernés, avec un versement moyen de 634 € par foyer bénéficiaire", assure ce vendredi le ministère de l'Économie dans un communiqué.

Plusieurs situations de votre vie quotidienne ont pu vous ouvrir le droit à des réductions ou crédits d'impôts en 2023. Dans les faits, ils peuvent vous concerner si, durant l'année 2022, vous avez cotisé à un syndicat, vous avez employé un salarié au sein de votre domicile, vous faites garder votre enfant chez une nounou ou vous payez un hébergement en Ehpad, par exemple. Si, pendant cette même période, vous avez donné à une œuvre caritative, à une association ou un parti politique, une réduction d'impôt pourra aussi vous être avancée ce 15 janvier. Certains investissements immobiliers peuvent aussi vous donner droit à ce remboursement.

L'administration vous enverra cette somme sur votre compte bancaire. Si vos coordonnées bancaires lui sont inconnues ou qu'elles ont été modifiées récemment, un chèque vous sera adressé dans votre boîte aux lettres avant la fin du mois de janvier. Pour l'État, le montant global de cette opération de remboursement équivaut à 5,8 milliards d'euros.


T.A.

Tout
TF1 Info