Impôts 2022 : quels revenus sont concernés par une exonération fiscale ?

Marine Lemesle
Publié le 14 avril 2022 à 18h01, mis à jour le 15 avril 2022 à 10h46

Source : TF1 Info

Qu'il s'agisse de salaires, de bourses ou encore d'allocations, certains montants perçus sont exonérés d'impôts.
Voici des exemples d'exonérations dont peuvent bénéficier les étudiants, les employés ou les allocataires de la Caf.

Pas toujours évident de savoir quels revenus sont pris en compte dans le calcul de l'impôt. Pour y voir plus clair, voici une liste non-exhaustive des montants à ne pas signaler à l'administration fiscale.

Salaires étudiants

Pour les étudiants, certaines aides versées sont épargnés par les calculs du fisc pour la déclaration d'impôt. Notamment, les bourses d’études supérieures accordées par l’État. S'ils travaillent en parallèle de leurs études, les salaires bénéficient d'une exonération d'impôt sur le revenu. Toutefois, il faut remplir plusieurs conditions. La première est d'avoir moins de 26 ans au premier janvier 2021. Et la seconde, est que les salaires perçus pendant l'année ne dépassent pas trois Smic mensuels par an : soit un total de 4664 euros bruts.

Pour les stagiaires, les indemnités de stage perçues ne sont pas imposables. 

Les apprentis bénéficient, eux aussi, d'une exonération pour leurs revenus. Ils ne doivent pas dépasser 18.760 euros par an. Si le montant dépasse cette somme, le supplément doit alors être déclaré.

Exceptions pour le monde du travail

Dans une entreprise, si un employé effectue des heures supplémentaires, celles-ci ne sont pas imposables, dans la limite de 5000 euros par an. Les allocations versées par l'employeur pour couvrir les frais de télétravail, sont aussi concernées par l'exonération à hauteur de 580 euros sur l'année. Pour les personnes en situation de handicap, elles n'ont pas besoin de déclarer leur allocation sur leur feuille d'imposition. 

Les primes exceptionnelles versées pendant la crise sanitaire, ne sont pas non plus prises en compte par l'administration fiscale.  

Enfin, concernant les aides versées par la Caf : ni les allocations logement, ni le Revenu de solidarité active (RSA) ne sont imposables par l'administration fiscale. 


Marine Lemesle

Tout
TF1 Info