La campagne de déclaration de revenus a démarré ce jeudi 11 avril pour quelque 40 millions de foyers fiscaux.
Des dates limites de déclaration de vos revenus au paiement de la taxe d'habitation, on fait le point sur les grandes échéances à retenir de ce calendrier des impôts 2024.
La prochaine échéance tombe ce mardi 21 mai et ne concerne que les contribuables qui déclarent en format papier.

Top départ pour déclarer ses revenus. Des millions de contribuables sont invités à compléter et à envoyer leur déclaration de revenus depuis le 11 avril. Quelles en sont les dates limites ? Quand devrez-vous par ailleurs payer votre taxe foncière, ou encore votre taxe d'habitation ? TF1info fait le point sur les principales échéances à ne pas manquer d'ici à la fin de l'année 2024. 

23 mai, 30 mai et 6 juin

Vous disposez, selon votre département de résidence, de 6 à 8 semaines pour valider votre déclaration de revenus en ligne dans votre espace personnel sur impots.gouv.fr. Pour la zone 1 (départements numérotés de 1 à 19), la date limite de déclaration est le jeudi 23 mai, à 23h59. Une échéance fixée le 30 mai à 23h59 pour la zone 2 (départements numérotés de 20 à 54), et le 6 juin pour la zone 3 (départements numérotés de 55 à 95, ainsi que les départements d'Outre-mer). 

Attention, une date unique est fixée pour les déclarations papier. Quel que soit votre département d’habitation, vous avez jusqu’au mardi 21 mai à 23h59 pour renvoyer le document reçu. Le cachet de la Poste fait foi, précise le gouvernement. À noter que depuis 2019, vous devez obligatoirement effectuer votre déclaration en ligne, sauf si vous n'êtes pas en mesure de le faire (pas d'accès internet par exemple). 

Juillet et août

Il s'agit de la période où vous recevez votre avis d'imposition. Il fait le point sur ce que vous devrez peut-être encore verser, ou, au contraire, ce que vous avez versé en trop. En cas de déclaration en ligne, les avis sont à retrouver dans l'espace particulier du site impots.gouv.fr. Ils sont également envoyés par courrier de façon échelonnée dans le courant du mois d’août pour ceux fonctionnant par voie postale. 

Septembre

Votre avis d'imposition sur les revenus 2023 permet à l'administration fiscale de déterminer votre taux de prélèvement à la source. S'il diffère du précédent, il est directement communiqué à votre employeur, qui peut ainsi l'appliquer. 

Entre septembre et décembre

Si vous n'avez pas payé suffisamment d'impôts l'année précédente ou que vous devez encore de l'argent à l'administration fiscale, vous devrez payer le solde de l'impôt sur le revenu. Il sera prélevé automatiquement, sur le compte bancaire que vous avez communiqué. 

Si votre solde d'impôt sur le revenu est inférieur ou égal à 300 euros, un seul prélèvement sera effectué sur votre compte bancaire, vers la fin du mois de septembre. Si votre solde d’impôt est supérieur à 300 euros, son paiement sera automatiquement étalé par l’administration fiscale en quatre prélèvements d’égal montant à la fin des mois de septembre, octobre, novembre et décembre. 

Octobre

Fin septembre, les propriétaires soumis à la taxe foncière recevront leur avis et devront le régler au cours du mois d'octobre. Une date limite fixée au 15 pour ceux fonctionnant par voie papier, et au 20 pour ceux réalisant la démarche en ligne. 

Décembre

La taxe d'habitation a disparu pour les propriétaires de leur résidence principale, mais elle devra encore être payée dans certains cas, notamment pour les résidences secondaires. Une date limite de paiement cette fois fixée au 27 décembre pour la démarche sur internet, et le 16 décembre pour la démarche par voie postale. 

À noter qu'il est possible de modifier la quasi-totalité des informations de votre déclaration entre août et décembre. Attention, certaines informations ne peuvent néanmoins pas être modifiées via le service de correction en ligne. "Vous ne pouvez pas : signaler un changement de situation de famille (mariage, pacs, rupture de pacs, divorce, décès), faire la mise à jour de l'état civil, modifier la désignation d'un tiers de confiance, signaler un changement d'adresse, ajouter ou modifier l'adresse de l'étudiant", peut-on lire sur le site impots.gouv.fr. 


Marie TERANNE

Tout
TF1 Info