Impôts 2022 : allez-vous recevoir un remboursement du fisc ce jeudi 21 juillet ?

LV
Publié le 19 juillet 2022 à 14h30
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les contribuables bénéficiant de crédits d'impôts ou ayant mal calculé leur prélèvement à la source l'an dernier, ont droit à des remboursements.
Le fisc émet des virements bancaires le 21 juillet ou le 2 août pour les personnes concernées.
Voici comment savoir si vous en faites partie.

Le prélèvement de l'impôt à la source mois après mois n'empêche pas des ajustements au cours de l'été. À partir de la déclaration des revenus de 2021 remplie au printemps 2022, l'administration fiscale a en effet pu calculer avec un an de décalage le montant définitif de l'impôt réellement dû. Les contribuables qui ont payé davantage d'impôts que ce qu'ils devaient réellement vont ainsi recevoir un remboursement automatique, sans aucune démarche de leur part. 

Lire aussi

Les virements du fisc seront envoyés, "dans la plupart des cas, soit le 21 juillet soit le 2 août 2022", prévient le ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique dans un communiqué publié ce lundi 18 juillet. Ils porteront le libellé "REMB IMPOT REVENUS" sur les relevés bancaires et seront indiqués comme émis par "DGFIP FINANCES PUBLIQUES". À noter que les intéressés dont le fisc n'a pas les coordonnées bancaires recevront pour leur part un chèque adressé à leur domicile.  

Qui est concerné par le remboursement ?

Concrètement, le fisc peut verser de l'argent cet été aux contribuables étant dans l'un des cas suivants (ou les deux) :

"Vous avez droit à une restitution de réductions ou crédits d'impôt pour certaines dépenses effectuées en 2021", détaille Bercy. C'est le cas par exemple si vous avez fait des dons, employé une personne à domicile, fait garder vos enfants ou encore effectué des investissements locatifs. Ces dépenses, si elles sont récurrentes d'une année sur l'autre, sont censées avoir déjà donné lieu à un acompte de 60% le 15 janvier. C'est donc le solde qui vous sera désormais remboursé.

"Vos prélèvements à la source, effectués tout au long de l'année dernière, ont été supérieurs au montant final de votre impôt", complète le gouvernement. Cela a pu arriver par exemple si vos revenus ont chuté sans que vous ne l'ayez signalé au fisc ou si vous avez tardé à déclarer une naissance (donnant droit à une demi-part supplémentaire). Le remboursement de cet été correspondra donc à ce que vous avez versé en trop par le biais du prélèvement à la source 2021. 


LV

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info