Inflation, sobriété énergétique... Une fin d'année 2022 pas à la fête

Indemnité carburant : à partir de quand sera-t-il possible de la demander ?

A.B.
Publié le 8 décembre 2022 à 9h42
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le gouvernement a annoncé, mercredi, la mise en place d'un chèque carburant pour les ménages les plus modestes.
Ce chèque pourra être demandé en ligne dès janvier 2023.
Et doit remplacer la ristourne à la pompe qui se termine à la fin du mois de décembre.

On connaissait déjà le montant et les modalités pour en bénéficier, on connaît désormais la date de son lancement. Alors que le gouvernement a annoncé, mercredi 7 novembre, la mise en place d'une indemnité carburant de 100 euros à destination des travailleurs français les plus modestes - soit environ 10 millions de personnes - le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a précisé le calendrier de mise en place de cette aide, ce jeudi matin sur RMC. 

Ainsi, il sera possible de se rendre sur le site des impôts - www.impôts.gouv.fr - dès le 16 janvier afin de réclamer son indemnité carburant. "L'indemnité carburant sera disponible à partir du 16 janvier. Tous ceux qui utilisent leur véhicule pour aller travailler pourront aller chercher l'aide sur le site de la Direction générale des finances publiques [...] On a voulu, avec Elisabeth Borne, faire simple, massif et immédiat", a détaillé Bruno Le Maire.

Huit jours pour recevoir l'aide

Une fois la demande effectuée, a précisé le ministre, le versement sera fait sous huit jours. Pour qu'elle soit prise en compte, il faut renseigner son numéro fiscal, sa plaque d'immatriculation, son numéro de carte grise, et remplir une déclaration sur l'honneur pour justifier que le véhicule est nécessaire pour se rendre au travail. Les 100 euros seront ensuite directement versés sur le compte en banque. À noter que cette aide concerne tous les types de véhicules (thermique, hybride rechargeable, électrique) ainsi que les deux roues. 

Lire aussi

Pour cette indemnité, le critère kilométrique n'est pas retenu et tous les travailleurs se situant dans les cinq premiers déciles sont concernés. Le plafond maximal pour bénéficier de cette aide est de "1430 euros par mois pour une personne seule sans enfant. Si vous êtes marié, si vous avez un enfant, ça pourra aller jusqu'à 3500 euros par mois", a avancé Bruno Le Maire. À noter que l'aide est individuelle : chaque personne au sein d'un ménage disposant d'une voiture qu'il utilise pour aller travailler pourra toucher ces 100 euros. Le coût de la mesure est "de l'ordre d'un milliard", a chiffré mercredi sur RTL Elisabeth Borne.


A.B.

Tout
TF1 Info