L'indemnité carburant de 100 euros destinée aux travailleurs modestes est versée depuis vendredi 27 janvier.
Si le formulaire a été complété, les bénéficiaires recevront la somme directement sur leur compte bancaire.
Ce 1er février, Olivier Véran annonce que seuls "trois à quatre millions" de contribuables en ont fait la demande.

Pour les premiers contribuables qui en ont fait la demande, l'indemnité de 100 euros mise en place par le gouvernement pour soutenir les ménages les plus modestes face à l'augmentation des prix du carburant a commencé à être versée vendredi 27 janvier. Les bénéficiaires vont recevoir la somme directement sur leur compte en banque.

Ce mercredi 1er février, après le Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran a indiqué que seuls "trois à quatre millions" de contribuables en ont fait la demande. Il a rappelé que "sept millions de Français" pouvaient en bénéficier.

10 millions de bénéficiaires

Disponible depuis le 16 janvier dernier, cette aide concerne les travailleurs modestes qui partent travailler en voiture ou en deux-roues motorisé. Elle doit être demandée via un formulaire disponible sur le site des impôts. Trois millions de personnes ont déjà fait cette démarche. "Un beau résultat", s'était félicité le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, mardi 24 janvier.

"J’ai demandé à la Direction générale des Finances publiques d’aller chercher nos compatriotes qui ont droit à cette aide", avait-il indiqué sur Europe 1, avant d'insister : "Je profite de votre antenne pour dire que tous ceux qui utilisent leur voiture pour aller travailler et qui ont un niveau de revenu qui ne leur permet pas de supporter l’augmentation des prix du carburant doivent demander cette aide". Selon une estimation du gouvernement, 10 millions de personnes pourraient demander l'aide.

Pour voir sa demande d'indemnité être acceptée, il faut disposer d'un revenu fiscal de référence inférieur à 14.700 euros en 2021, soit 1314 euros nets par mois pour une personne seule, ou 3941 euros pour un couple avec deux enfants. Les personnes éligibles ont jusqu'au 28 février pour faire la demande. L'aide, d'un montant de 100 euros, sera ensuite versée en une fois, pour 2023. Elle peut néanmoins être cumulée dans un même foyer. 


A. Lo.

Tout
TF1 Info