Bien gérer son épargne

Le taux du Livret A n'augmentera pas en novembre

La rédaction de TF1info
Publié le 3 octobre 2022 à 8h17
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La Banque de France ne relèvera pas le taux du Livret A au 1er novembre.
Par ce biais, l'institution bicentenaire souhaite maintenir la consommation des ménages plutôt que d'encourager l'épargne.
Elle va attendre le mois de février pour revaloriser le placement préféré des Françaises et des Français.

Il n'y aura pas de coup de pouce pour le Livret A. Tout du moins, pas tout de suite. Revalorisé de 1 à 2% le 1er août dernier, le taux du placement préféré des Françaises et Français (détenu par 73,5% de ménages en 2021) n'augmentera pas au 1er novembre. En dépit d'une inflation galopante (+5,6% sur un an en septembre), la Banque de France, qui peut à titre exceptionnel proposer une bonification intermédiaire depuis un arrêté de janvier 2021, a exclu cette possibilité.

"Il n'y aura pas de hausse exceptionnelle du taux du Livret A en novembre, pas plus qu'il n'y en a eu en mai dernier", a annoncé au Parisien un porte-parole de la Banque de France, avant de justifier cette prise de position : "La revalorisation au 1er août a été significative, plus encore sur le Livret épargne populaire", dont le taux est de 4,6% depuis contre 2,2% auparavant. 

Un Livret A "autour des 3%" en février ?

Selon les calculs réalisés par le quotidien francilien, "en appliquant la formule, à date, les épargnants auraient ainsi pu profiter", avec la hausse des taux, "d'un Livret A (et d'un livret de développement durable et solidaire) à un taux de 2,7 % et d'un LEP à 5,4 % au 1er novembre". Or, il ajoute que, pour la Banque de France, "les conditions ne sont pas réunies pour accorder ce coup de pouce intermédiaire qui aurait été une première depuis l'entrée en vigueur" de l'arrêté de janvier 2021. 

Lire aussi

Alors que la collecte du Livret A a atteint des records, le placement réalisant le meilleur mois d'août de son histoire, grâce à la revalorisation à 2%, l'institution bicentenaire ne veut pas inciter à l'épargne. D'autant plus, dans ce contexte de ralentissement de l'économie mondiale, où il est nécessaire de maintenir la consommation de ménages. Par ailleurs, une hausse des taux aurait plombé un peu plus l'assurance vie, de laquelle les épargnants se sont doucement détournés ces derniers mois.

"Il y aura une nouvelle hausse du taux du Livret A au 1er février", a toutefois indiqué la Banque de France. À cette date, selon Le Parisien, qui s'appuie sur les prédictions de l'économiste Philippe Crevel, le Livret A pourrait être revalorisé "autour des 3%".


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info