Impôts et prélèvement à la source : un an après

Prélèvement à la source : quel est ce rappel des impôts qui touche certains contribuables ?

La Rédaction de LCI
Publié le 13 mai 2020 à 23h09, mis à jour le 14 mai 2020 à 9h56
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PRÉLÈVEMENT - La déclaration d'impôt 2020 en a surpris plus d'un cette année. Certains ont reçu une bonne nouvelle sous la forme d'un remboursement. D'autres doivent en revanche payer une somme supplémentaire au Trésor public.

C'est une tradition à laquelle on ne peut déroger : de mai à juin, les citoyens ont rendez-vous avec l'administration fiscale. Mais cette année, avec le prélèvement à la source, on pensait bien ne plus rien avoir à payer. Pourtant, alors que certains ont bénéficié d'un remboursement, d'autres ont eu la mauvaise surprise de recevoir un courrier du fisc leur réclamant de l'argent. 

Il s'agit d'une conséquence inattendue du prélèvement à la source. Résultat, dans le centre d’appel de l’administration fiscale à Lille où le JT de 20h se rend dans le reportage ci-dessus, les réclamations se multiplient. Ainsi, un contribuable écrit : "J’ai commencé à remplir ma déclaration d’impôt aujourd’hui et je suis étonné de voir que je dois encore 2005 euros". Et il est loin d'être le seul dans cette situation.

Des ajustements tous les ans

Pour Nicolas Mocq, inspecteur des Finances publiques, "le fonctionnement du prélèvement à la source dans certains cas n’a pas été bien perçu, bien compris". Alors, que s’est-il passé ? En fait, votre taux de prélèvement à la source, calculé en janvier 2019, s’appuyait sur les derniers revenus déclarés, c’est-à-dire ceux de 2017. L’année 2018 étant blanche avec l’instauration du nouveau système. 

Du coup, si vos revenus n’ont pas évolué, pas de changement. S’ils ont augmenté, en revanche, vous devrez verser un complément en septembre prochain. Enfin, s’ils ont baissé, vous recevrez au contraire un remboursement du trop-perçu. Ces ajustements auront lieu tous les ans.

"En 2021, pour la déclaration des revenus de l’année 2020, on remet tout à plat, souligne Denis Putkownik, inspecteur des Finances publiques. On revient à des prélèvements qui ont eu lieu en 2020 et s’il y a un supplément à régler, même chose, on réclamera ce supplément à compter du mois de septembre 2021"

Alors, si vous souhaitez éviter toute déconvenue, le plus simple reste de changer votre taux d’imposition au fur et à mesure. Pour ce faire, rendez-vous sur le site impots.gouv.fr, rubrique "prélèvement à la source".


La Rédaction de LCI

Tout
TF1 Info