Le contexte de crise économique appelle à la vigilance dans la gestion de son budget.
Il existe aujourd’hui diverses applications pour gérer ses dépenses.
Selon votre profil, vous pourrez miser sur différents systèmes.

L’inflation importante de ces deux dernières années et plus généralement le contexte de crise poussent à économiser. L’époque du bas de laine et du petit cahier de comptes est révolue, et les consommateurs sont nombreux à se tourner vers des applications pour gérer leur budget. Cela peut passer par des services permettant d’obtenir les meilleurs prix : comparateurs, groupement de promotions, "cahsback" ou applications antigaspi. Mais il est aussi possible d’utiliser des outils afin de mieux gérer son budget depuis son smartphone. Il en existe de différents types selon vos besoins et votre niveau de maîtrise.

Les banques, en particulier celles en ligne, proposent généralement une application pour suivre l’évolution de votre compte. Souvent, vous pourrez y voir à quel type de biens et services sont affectées vos dépenses (courses, transports, restaurant…), mais cela s’arrêtera là. D’autres applications servent en revanche véritablement à gérer son budget. On parle parfois de PFM (pour Personal finance management).

Quelles sont les différentes applications de gestion ?

On distinguera tout d’abord les applications pour lesquelles il faut donner accès aux informations de ses comptes des autres. Certaines personnes peuvent en effet être mal à l'aise à l’idée de communiquer leurs codes d’accès. Dans ce cas, il faudra rentrer ses opérations manuellement. Cela permettra de les attribuer à différentes "enveloppes de dépense" et d’avoir une bonne visibilité. On peut ainsi citer PiloteBudget et PiloteDepenses. Gratuites et développées en collaboration avec la Banque de France, ces applications permettent essentiellement de suivre vos dépenses. On peut aussi mentionner Buddy, payante. L’avantage est de pouvoir partager différents comptes. Ce qui est pratique pour des couples n’ayant pas de compte commun, les colocataires ou les vacances entre amis.

Quelles opérations peut-on effectuer sur ces applications ?

Si vous êtes prêt à lier vos informations bancaires à une application, vous pourrez utiliser Bankin’ ou Linxo. Il s’agit des deux leaders sur le marché. Bankin se démarque par sa simplicité d’utilisation et d’affichage. Compatible avec la plupart des banques, elle propose également des conseils de gestion et un système de cashback permettant de récupérer un peu d’argent en faisant des achats. Linxo sera peut-être préférée par les personnes plus à l’aise avec la technologie et ayant de nombreuses opérations à effectuer. Réputée pour son niveau de sécurisation, on pourra ainsi jongler avec un compte courant, une épargne ou encore un compte d’investissement. 

Les néobanques ne proposent généralement qu’une application et celles-ci sont donc détaillées, avec un système de gestion de budget. C’est par exemple le cas de N26. En revanche, elles ne permettent pas toutes d’importer les comptes d’autres organismes. Souvent, vous ne pourrez gérer que celui ouvert dans la néobanque.

On peut enfin utiliser des applications de micro-épargne. Certaines, comme Plum, arrondissent les paiements en carte bleue et mettent les sommes récupérées de côté. Cashbee propose de transférer les sommes non-utilisées de votre compte courant vers un produit rémunéré pour éviter de laisser dormir votre argent.


Victor LEFEBVRE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info