Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

Sobriété énergétique : chaudières, covoiturage... Quelles aides pour les particuliers ?

Justine Faure
Publié le 6 octobre 2022 à 16h26
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le gouvernement présente ce jeudi son plan de sobriété énergétique pour réduire de 10% la consommation d'énergie ces deux prochaines années.
Pour aider les particuliers à atteindre ces objectifs, plusieurs aides ont été déployées par le gouvernement.
Les Français qui privilégieront le covoiturage seront récompensés, et ils seront accompagnés pour changer leurs chaudières.

Les entreprises, l'Etat, les collectivités territoriales... tout le monde est invité à faire des économies d'énergie, y compris les particuliers. Le gouvernement a présenté ce jeudi son plan de sobriété énergétique pour réduire de 10% la consommation d'énergie de la France en deux ans, et à terme, de 40% d'ici 2050. Pour aider les particuliers à atteindre ces objectifs, plusieurs aides ont été renouvelées ou seront mises en place ces prochaines semaines. Voici lesquelles.

Tout d'abord, les Français seront fortement incités à faire du covoiturage. Le ministère des Transports présentera prochainement une aide renforcée au covoiturage qui sera mise en place à partir du 1er janvier 2023 afin d’encourager le changement d’habitudes vers ce mode de transport. Le montant de 100 euros avait été avancé mercredi, sans qu'il ait été confirmé officiellement. Le gouvernement n'a pas précisé non plus si cette aide prendrait la forme d'une prime ou d'un crédit à utiliser sur un site de covoiturage. 

Alors que le chauffage est l'un des leviers principaux pour faire des économies d'énergie, les particuliers vont être fortement encouragés à changer leurs équipements pour des appareils plus performants, notamment grâce aux aides MaPrimeRenov' et Certificats d'économies d'énergie (CEE). Ainsi, ils pourront avoir jusqu’à 9000 euros d’aide pour passer d’une chaudière au gaz à une pompe à chaleur en logement individuel, ou bénéficier d’un financement allant jusqu’à 15.000 euros pour une chaudière à granulés de bois. Les aides pour le changement des chaudières fioul, y compris à condensation, seront augmentées avec le maintien de la surprime de MaPrimeRénov’ de 1000 euro jusqu’au 31 mars 2023, associé à un accompagnement complémentaire grâce aux certificats d’économies d’énergie (CEE) de 1000 euro jusqu’au 30 juin 2023.

65 euros pour installer un programmateur sur une chaudière existante

Les particuliers pourront également bénéficier d’une aide de 65 euros par ménage pour l’installation d’un programmateur sur une chaudière existante (qui sera obligatoire sur tous les bâtiments en 2025).

Enfin, le gouvernement a rappelé que les salariés de certaines entreprises continuaient de bénéficier du forfait mobilités durables pour soutenir le covoiturage et le vélo, exonéré de cotisations sociales jusqu’à 700 euros par an et cumulable avec le remboursement des transports en commun jusqu’à 800 euros. Jusqu'à fin 2023, les employeurs peuvent également prendre en compte le forfait de transport en commun ou de service public de vélo au-delà des 50% minimum et jusqu’à 75% sera exonérée d’impôt sur le revenu et de cotisations pour les salariés. 

Lire aussi

Aussi, certains énergéticiens se sont engagés à reverser des bonus sobriété aux particuliers qui arriveraient à faire des économies sur leurs factures de gaz et d'électricité.


Justine Faure

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info