9000 cartes bancaires confisquées en juillet : que faire quand on est dans le rouge ?

TF1 | Reportage Léa Kebdani, Julien Clouzeau, Agathe Fourcade
Publié le 22 août 2022 à 18h30, mis à jour le 22 août 2022 à 18h36
JT Perso
Comment désactiver votre Adblocker
  • Cliquez sur l'icône de votre Adblocker installé dans votre navigateur. En général elle se trouve dans le coin supérieur droit de votre écran. Si vous utilisez plusieurs adblockers, veillez à bien tous les désactiver pour pouvoir accéder à votre vidéo.
  • Suivez les instructions indiquées par votre Adblocker pour le désactiver. Vous devrez peut-être sélectionner une option dans un menu ou cliquer sur plusieurs boutons.
  • Lorsque votre Adblocker est désactivé, actualisez votre page web.
  • Remarque : Si vous utilisez le navigateur Firefox, assurez-vous de ne pas être en navigation privée.
adblock icone
Un bloqueur de publicité empêche la lecture.
Veuillez le désactiver et réactualiser la page pour démarrer la vidéo.

Source : JT 13h Semaine

Avec les prix qui augmentent dans quasiment tous les domaines, de plus en plus de Français se retrouvent dans le rouge.
Le nombre de retraits de carte a augmenté de 28% entre juillet 2021 et 2022.
Quelles sont les solutions pour mieux gérer sa situation ?

De retour des vacances, c'est l'heure des courses de rentrée. Un retour à la réalité souvent difficile dans ce contexte d'inflation. Alimentaire, énergie, carburant... tous les postes de dépenses ont connu récemment une augmentation. Cette flambée des prix entraîne des difficultés financières pour beaucoup de Français. "Pendant les vacances, on ne pense qu'aux vacances, mais  je pense que je vais finir par souscrire un crédit comme la majorité des Français", explique une consommatrice, dans le reportage TF1 ci-dessus. D’après le baromètre mensuel de la Banque de France, le mois dernier, 9000 cartes bancaires ont été retirées. 

Le nombre de cartes confisquées en hausse

Le nombre de cartes retirées à leur titulaire a augmenté de 28% entre juillet 2021 et 2022. Il suffit parfois d'une dépense inattendue, d'un retard de paiement et l'engrenage du surendettement s'enclenche. En juillet 2022, ce sont 58.135 personnes supplémentaires qui ont été inscrites au fichier national des incidents de paiement (FICP), après un défaut de paiement.

Quelles sont les solutions ?

Des solutions existent pour les comptes dans le rouge. D'abord, revoir son budget : supprimer par exemple les petits abonnements en cours qui ne servent plus. Si vous avez souscrit un crédit immobilier depuis plus d'un an, vous pouvez aussi demander une modulation de votre prêt. "Vous pouvez contacter votre conseiller bancaire et faire baisser la mensualité de votre crédit, souvent entre 10 et 30% sur 12 mois minimum. Donc pendant un an, cela va vraiment pouvoir vous donner de l'air financièrement", détaille Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.com 

Lire aussi

Pour ceux qui ont plusieurs crédits en cours, il est également possible de les rassembler en un seul. "On va pouvoir regrouper dans un même crédit, votre crédit immobilier, vos crédits à la consommation, voire vos dettes familiales ou liées à votre situation. En faisant un seul et même crédit, on va pouvoir rallonger la durée, ce qui va faire mécaniquement baisser la mensualité", explique Cécile Roquelaure, directrice des études chez Empruntis. Autre solution, changer d'assurance emprunteur. À partir du 1er septembre prochain, le processus sera simplifié, vous pourrez en changer à tout moment et sans frais.


TF1 | Reportage Léa Kebdani, Julien Clouzeau, Agathe Fourcade

Tout
TF1 Info