La Première ministre, Elisabeth Borne, va présenter le projet de réforme des retraites ce mardi après-midi.
De premiers éléments ont déjà fuité, notamment l'âge de départ à la retraite, qui se fera désormais à 64 ans.
Toutes les personnes nées après le 1er juillet 1961 sont concernées.

C'est la face émergée de l'iceberg. La partie la plus facile à comprendre de la réforme : il va falloir travailler plus longtemps. Le départ à la retraite se ferait donc désormais à l'âge de 64 ans. Pour bénéficier de l'entièreté de sa pension, il faudrait avoir cotisé 43 ans. La réforme s'appliquera à toutes les personnes nées après le 1er juillet 1961, et ce, de façon progressive : trois mois de travail en plus tous les ans.

La pénibilité sous réserve d'un examen médical

En effet, le dispositif devrait être différent pour ceux qui ont commencé à travailler tôt, avant leurs 18 ans. S'ils ont cotisé cinq trimestres avant leur majorité, ils pourraient partir dès 60 ans. La pénibilité serait-elle aussi un critère ? Pour ceux qui ont porté des charges lourdes, travaillé dans des postures pénibles ou subi des vibrations mécaniques, cela sera pris en compte sous réserve d’un examen médical. 

Il reste donc quelques questions encore en suspens. Comment seront pris en compte les congés maternité ? Le travail des aidants familiaux ? Élisabeth Borne y répondra ce mardi soir.


TF1 | Reportage Alison Tassin, Matthieu Desmoulins, Julien Clouzeau

Tout
TF1 Info