Arnaques au faux placement : ces indices qui doivent vous alerter

Publié le 29 mars 2024 à 12h47, mis à jour le 29 mars 2024 à 13h44

Source : TF1 Info

Dans "Le 13H à vos côtés", le JT de TF1 vous accompagne face aux problèmes que vous rencontrez au quotidien.
Au menu du jour, une question sur les arnaques au faux placement.
Thierry Coiffier délivre ses conseils sur le plateau de Marie-Sophie Lacarrau.

Arnaques au faux placement : comment les éviter ?

Vous l’avez sans doute constaté : les publicités pour des offres de placement alléchantes se multiplient sur les réseaux sociaux.

Il y a même de faux articles de presse qui vous renvoient sur des pages consacrées à un faux placement. Le point commun à toutes ces offres : il est souvent question de placements sans risques qui rapportent beaucoup d’argent. Trop beaux pour être vrais évidemment... 

Quels indices doivent vous alerter ? Le conseiller qui va vous contacter va se montrer particulièrement insistant. Il y a une certaine urgence à investir va-t-il prétendre, l’offre ne va pas durer vous dit-on. D’abord, il va vous demander des petites sommes pour vous mettre en confiance, puis de plus grosses, il y a des préjudices à près de 300.000 euros. Autre indice : les paiements se font via des interfaces dites "exotiques", c’est-à-dire via des RIB de banques étrangères, des plateformes de paiement par carte bancaire qui utilisent une marque inconnue, etc. Voici quelques conseils pour déjouer les pièges. 

L’AMF a publié une liste noire des arnaqueurs. Il y a même un petit test en ligne qui est proposé pour voir si le placement est une arnaque ou pas. Par ailleurs, certains se présentent comme faisant partie de banques ou d’assurances très connues. Vérifiez par vous-même, appelez ces organismes directement. 

Et si l’on n’a pas fait toutes ces vérifications et que l’on s’est fait piéger ? Comme souvent, les chances de récupérer cet argent sont quasi-nulles. Il faut quand même porter plainte en ligne ou directement au commissariat ou à la gendarmerie. Cela aide à faire avancer les enquêtes. 

Si le fait d’avoir été arnaqué vous cause de graves difficultés financières, vous pouvez déposer un dossier auprès de la Commission d’indemnisation des victimes d’infraction. Une aide peut peut-être vous être octroyée selon vos ressources.

Posez vos questions en vidéo

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser directement en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée.

Vous pouvez également l’envoyer par mail à l'adresse suivante : le13havoscotes@tf1.fr.


Thierry COIFFIER

Tout
TF1 Info