La flambée des prix de l'énergie

VIDÉO - Arnaques au bois de chauffage : méfiez-vous des faux vendeurs

M.G | Reportage TF1 Maureen Alibert, Régis Roiné
Publié le 9 mai 2022 à 13h24
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le chauffage au bois est privilégié par de plus en plus de ménages français.
Malheureusement, les réseaux d'arnaque se multiplient.
Deux victimes témoignent.

Le bois victime de son succès. Dans un contexte de forte inflation du prix des énergies, ce mode de chauffage gagne en popularité auprès des ménages français. En conséquence, ces derniers mois, la demande explose... et les arnaques aussi. De nombreux clients se sont ainsi fait avoir par de faux vendeurs. Le bois commandé n'arrive parfois jamais, alors qu’il a été payé. Rencontrée par TF1 dans la vidéo en tête de cet article, Nelly Peltier fait partie des personnes piégées. 

"J’ai commandé une palette de granulés pour 240 euros", se souvient-elle, précisant que son fournisseur habituel était, à ce moment-là, en rupture de stock. Bénéficiant de 20% de réduction, elle pensait faire une bonne affaire et ne s'est donc pas méfiée. "Il n’y avait pas de fautes d’orthographe, les photos et les prix étaient cohérents", précise-t-elle. C'est en contactant le site que l'acheteuse a compris qu'elle était victime d’une arnaque. "Quand la livraison n’arrive pas, qu’il n’y a pas le nom du transporteur et que l’entreprise ne répond pas au téléphone…", lâche-t-elle, dépitée. Heureusement, après avoir porté plainte, elle a prévenu sa banque et est parvenue à se faire rembourser. 

Des entreprises aussi concernées

Certains escrocs vont même plus loin et s’attaquent directement à de petites entreprises, comme celle de David Duchamp. Il y a quelques mois, des arnaqueurs ont usurpé le nom de sa société pour créer un faux site internet de vente en ligne. 

"Je ne fais pas de vente en ligne. Pourtant, ça, c'est le nom de mon entreprise ", déplore-t-il, nous montrant le site en question sur son téléphone. Les clients passaient commande sans jamais être livrés. Comme les escrocs avaient utilisé ses coordonnées, c’est vers lui qu’ils se sont tournés pour se plaindre. "Je recevais plus de dix appels dans la journée. Ils me disaient 'j'ai payé cette somme, il faut me livrer'. Pendant quelques mois, ça m’a fait une mauvaise réputation", souligne-t-il, avec dépit. 

Les sites frauduleux se multiplient ces derniers mois. À tel point qu'une plateforme spécialisée en a recensé plus de 1600, rien qu’au mois d’avril. 

Lire aussi

Pour éviter les mauvaises surprises, les clients doivent redoubler de vigilance. Tout d'abord, il vaut mieux connaître les prix du marché du bois de chauffage et éviter les grosses promotions. "La première alerte, c’est le prix", confirme Eric Vial, directeur général de Propellet - une organisation fédérant producteurs, distributeurs de granulés et fabricants d’appareils de chauffage bois - sur le site Particulier à Particulier. "Sur ces sites, une tonne de granulés livrée à domicile est proposée à 150€ alors qu’il faut compter au moins 300€" habituellement pour un achat, met-il en avant. Autre astuce, le mode paiement : les sites les plus fiables proposent généralement plusieurs alternatives (et n'imposent, surtout, pas un règlement en espèces). Enfin, il est préférable de privilégier des distributeurs connus, pour éviter toute mauvaise surprise. 


M.G | Reportage TF1 Maureen Alibert, Régis Roiné

Tout
TF1 Info