Prime d'intéressement vs prime de participation : c'est quoi la différence ?

par Sabine BOUCHOUL | Chronique : Maud DESCAMPS
Publié le 16 février 2024 à 10h00

Source : Bonjour !

Ce jeudi, le groupe automobile Stellantis a annoncé des résultats record.
Ses salariés toucheront 4 100 euros de prime d'intéressement, un montant bien au-dessus de la moyenne.
Décryptage de Maud Descamps dans Bonjour ! La Matinale TF1.

En moyenne, les Français touchent une prime d’intéressement de l’ordre de 1850 euros, selon les données de Dares. Cependant, cette prime varie selon les entreprises et quand cette dernière affiche des résultats records, comme Stellantis avec des bénéfices de 18 milliards pour 2023, les salariés ont le droit à une prime d’intéressement exceptionnelle. Maud Descamps revient sur la différence entre cette prime et la participation et nous explique comment les placer dans Bonjour ! La Matinale TF1

Prime d’intéressement vs prime de participation ?

La prime d’intéressement est basée sur l’atteinte des objectifs de l’entreprise. La prime de participation, elle, est une redistribution des bénéfices réalisés et contrairement à l’intéressement, elle est obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés. Dans les entreprises de moins de 50 salariés, l'intéressement peut être mis en place par décision unilatérale de l'employeur.

Aujourd’hui, 14,7 % des salariés touchent une prime d’intéressement. Une expérimentation a été mise en place : toutes les entreprises de l’économie sociale et solidaire sont dans l’obligation de mettre une prime d’intéressement pour « partager la valeur ». À terme, d’autres entreprises pourraient suivre la tendance. 

Que faire de la prime d’intéressement ?

Elle peut être dépensée, investie ou placée. Pour ceux qui décident le placement, ils ont la possibilité de placer la prime d’intéressement sur le Plan d’épargne de l’entreprise (PEE) ou le plan d’épargne retraite salariale. Il est aussi possible de faire le choix d’en placer une partie et de dépenser le reste. Cependant, il faut savoir que lorsqu’on touche la prime, elle est soumise à l’impôt sur le revenu.  

La prime d’intéressement, un argument d’embauche

De plus en plus d’employeurs mettent en avant la prime d’intéressement sur la table lorsqu’ils souhaitent embaucher un salarié. En effet, c’est une manière de fidéliser l’employé. Par ailleurs, elle permet de motiver les salariés puisque l’intéressement dépend des résultats de l’entreprise, ils seront plus investis pour atteindre les objectifs. En somme, c’est donnant-donnant.  


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Maud DESCAMPS

Tout
TF1 Info