Votre pouvoir d'achat

MaPrimeRenov’ : 1 000 euros supplémentaires pour remplacer votre chaudière

TF1 | Reportage G. Charnay, D. Paturel
Publié le 15 avril 2022 à 19h10
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'aide à la rénovation énergétique des logements MaPrimeRénov' va augmenter de 1 000 euros à partir du 15 avril.
Les ménages passant d'une chaudière au gaz ou au fioul à une chaudière aux énergies renouvelables pourront en bénéficier.
Un dispositif offert jusqu'à la fin de l'année.

À compter du vendredi 15 avril, le dispositif d'aide MaPrimeRenov' va inclure un nouveau bonus de 1.000 euros pour l'installation d'un nouveau système de chauffage plus vertueux, en remplacement de chaudière fonctionnant au gaz ou au fioul domestique. Un engagement du gouvernement dans le cadre du plan de résilience face à l'inflation et "un moyen efficace de réduire nos factures et notre dépendance aux énergies fossiles", s'était félicitée la ministre de l'Écologie Barbara Pompili. 

Daniel, interrogé dans le sujet en tête de cet article, fait partie des chanceux pouvant en bénéficier. Avec sa chaudière à gaz, les factures qui grimpent depuis quelques mois. "On est sur une consommation annuelle d’environ 2 000 euros par an. C’est pour cela qu’on a décidé de la changer", confie-t-il. Alors, changer pour une pompe à chaleur moins énergivore se révèle un rêve devenu réalité. Le coût ? 15.000 euros. Et sur ces 15.000, il touche la prime Rénov’, un bonus de 1 000 euros pouvant se greffer pour le remplacement d'une chaudière. 

Lire aussi

À partir du 15 avril, et jusqu'à la fin 2022, les aides octroyées aux ménages éligibles à MaPrimeRénov' pour le remplacement d'une chaudière au gaz ou au fioul par une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse augmenteront de 1 000 euros, peu importe la tranche de revenus concernée. Une condition toutefois : il faut faire appel à un professionnel labellisé RGE, Garant de l’Environnement. 

Parallèlement, les aides à l'installation de chaudières au gaz seront supprimées au 1er janvier 2023, en pleine flambée des prix de l'énergie et du gaz, aggravée par la guerre en Ukraine.


TF1 | Reportage G. Charnay, D. Paturel

Tout
TF1 Info