Flambée des prix de l'énergie : les copropriétés vont (aussi) pouvoir bénéficier du bouclier tarifaire

TF1 | Reportage Pierre Corrieu, Fabienne Moncelle, Vincent Pierron
Publié le 10 janvier 2023 à 10h05

Source : JT 20h Semaine

Tous ceux qui habitent dans des copropriétés et disposent d’un chauffage électrique vont pouvoir bénéficier d'un tarif garanti.
Un tarif destiné à les prémunir de la flambée des prix, en la limitant à 15%.
Mais est-ce vraiment suffisant ? Nous vous avons posé la question.

Martine Delanaute, membre du syndicat de copropriété "La renardiaire", n'en revient toujours pas. La nouvelle facture d'électricité de sa copropriété, pour 2023, s'élève à 48 000 euros par mois. C'est sept fois plus que l'an dernier. Cette copropriété dispose d'un chauffage collectif électrique et jusqu’ici, cela empêchait les résidents de bénéficier du bouclier tarifaire. Heureusement, le gouvernement vient de changer cela, en publiant un décret.

Une hausse limitée à 15%

Les copropriétés bénéficieront du même bouclier tarifaire que les particuliers, c'est-à-dire une hausse limitée à 15% par rapport au prix de 2022. Cela ne signifie pas pour autant la fin des difficultés pour les copropriétaires. Car ces factures exorbitantes, ils vont devoir les payer dans un premier temps, avant d'être remboursés d'une partie de la somme dans plusieurs mois.

Les syndicats des copropriétés estiment que ce n'est pas aux résidents de supporter cette charge financière, comme nous l'explique Émile Hagege, directeur de l'association des représentants de copropriétés. Face aux risques de factures impayées, le gouvernement prévoit de mettre en place un mécanisme d'avance.


TF1 | Reportage Pierre Corrieu, Fabienne Moncelle, Vincent Pierron

Tout
TF1 Info