Dans certaines grandes surfaces, des machines transforment les petites pièces de monnaie en bons d'achat.
S'agit-il d'une bonne idée ? Qui les utilise ?

Dans un pot en verre de pâte à tartiner, il y a des centaines de pièces. Carine vient dans un supermarché tous les mois. Avant de faire ses courses, elle a vidé ses poches et conservé précieusement les petites pièces jaunes. Ensuite, elle vide son pot contenant les pièces dans la machine spéciale. Le tri se fait automatiquement. Le montant s'affiche sur l'écran et la somme est transformée en bons d'achat. Ce vendredi, les tickets affichent 4,18 et 29,47 euros. "C'est pratique, pour les fins de mois, pour remplacer ce qui manque dans les placards" Et c'est ce que font également des retraités qui bénéficient de 9,47 euros de bon d'achat :  "Avant, je donnais ma monnaie, maintenant je fais mes commissions avec." Ce vendredi, ils en profiteront pour s'acheter des fraises.

La machine prélève des intérêts, soit 10%. Mais c'est pratique et ça marche. Avec l'augmentation des prix, les utilisateurs sont de plus en plus nombreux. À noter que le bon est valable dans tout le magasin et les clients ont un mois pour l'utiliser. Des machines comme celle-là, on en compte 1000 un peu partout sur le territoire.


La rédaction de TF1 | Reportage Sébastien Hembert, Thierry Chartier

Tout
TF1 Info