Les Matins LCI

La chronique éco : des tarifs records pour les mutuelles santé

L. V.
Publié le 7 octobre 2020 à 7h21, mis à jour le 7 octobre 2020 à 19h23
JT Perso

Source : La Matinale LCI

DÉPENSES - Les mutuelles santé ont connu une forte hausse de leurs tarifs en 2020, avec des disparités considérables entre les départements. L'augmentation est particulièrement marquée pour les plus de 60 ans.

Les tarifs des mutuelles santé sont montés en flèche cette année. Les chiffres dévoilés mardi 6 octobre par le comparateur en ligne Meilleureassurance.com sont édifiants. Un couple de seniors de 60 ans assurés en garanties renforcées paie ainsi en 2020 une cotisation annuelle moyenne de 2.871 euros (contre 2.560 euros en 2019, soit une hausse de 12% par an). 

Autres exemples : une  famille de deux adultes et deux enfants en garanties classiques se voit pour sa part facturer en moyenne 1.094 euros par an tandis qu'un salarié de 25 ans en garanties classiques cotise en moyenne  298 euros par an.

Lire aussi

Outre l'âge et le niveau de prestations choisi, les différences de tarifs sont également liées au lieu de résidence des assurés car les habitudes de soins et les facteurs de risques varient d'une zone à l'autre. Ainsi, avec le même profil, les mêmes garanties et le même régime de Sécurité sociale, un couple de seniors débourse en moyenne 528 euros de plus par an à Paris qu'en Mayenne (respectivement 3.247 euros et 2.719 euros). 

Voici les dix départements où les tarifs sont en moyenne les pus chers pour le couple de 60 ans très bien couvert : 

- Paris : 3 247 euros

- Hauts-de-Seine : 3 195 euros

- Alpes-Maritimes : 3 181 euros

- Bouches-du-Rhône : 3.181 euros

- Seine-Saint-Denis : 3.168 euros

- Var : 3.123 euros

- Pas-de-Calais : 3.116 euros

- Val de Marne : 3.112 euros

- Haute-Corse : 3.081 euros

- Corse-du-Sud : 3.081 euros

- Nord : 3.074 euros

Une hausse aussi attendue en 2021

Différents facteurs, comme la hausse régulière des frais de santé , la mise en place de la réforme du 100% santé ou encore l'effet redouté de la possibilité dès décembre de résilier à tout moment son contrat peuvent expliquer l'envolée des tarifs actuels. 

Et la hausse va sans doute continuer l'an prochain en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire : "Entre les taxes imposées par le gouvernement et le risque que représente, notamment, la portabilité à la veille d'une hausse attendue du chômage, les chances de voir les assurés français payer l'addition sur leur facture est grande", explique Fabien Soccio expert assurance du groupe Meilleurtaux dont dépend le comparateur Meilleurassurance.


L. V.

Tout
TF1 Info