La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

Montant des pensions de retraite : serez-vous gagnant ou perdant ? On a passé quatre profils au crible

TF1
Publié le 17 décembre 2019 à 12h34, mis à jour le 17 décembre 2019 à 12h52
JT Perso

Source : JT 20h WE

DÉCRYPTAGE – Les montants des futures retraites sont au cœur de la contestation contre la réforme du gouvernement. Qui verra vraiment sa pension augmenter, ou, au contraire, baisser ? On vous explique tout avec quatre profils différents.

Outre l’âge pivot, le montant des futures retraites est l’un des points clés de la réforme et de la contestation.

Pour vérifier qui sera gagnant ou perdant, nous avons retenu quatre principaux profils. Nous les avons ensuite étudiés avec les services de gouvernement pour savoir lesquels verront leur pension augmenter ou baisser.

Un ado âgé de 15 ans et qui ne travaillera que dans le futur système

GAGNANT

Sa carrière : pendant ses études, il aura un petit boulot comme moniteur de centre aéré, pendant 100 heures au total.  En 2025, il commencera à travailler à temps plein dans la restauration où il sera payé au SMIC, toute sa carrière, jusqu'à sa retraite qu'il prendra à 65 ans, un an après l'âge pivot, ce qui lui donnera un bonus.  

Sa pension :  c'est notamment pour cela qu'une fois à la retraite, il sera gagnant : sa nouvelle pension sera plus élevée de 315 euros comparé à l'ancien système (1.725 euros contre 1.410). 

A noter : son petit job étudiant ne comptait pas dans l'ancien système. Dans le nouveau, il lui rapportera un tout petit peu : 1 euro par mois. 

Une femme cadre âgée aujourd’hui de 40 ans et donc concernée par le nouveau système

PERDANTE, SAUF...

Sa carrière : comptable pendant toute sa carrière, elle touchera le salaire moyen, qui évolue constamment et qui est aujourd’hui de 2.240 euros net. Elle partira à la retraite à 64 ans. 

Sa pension : avec le nouveau système, elle fait partie des perdantes : 2.069 euros de pension contre 2.090 actuellement. C’est en effet toute sa carrière qui sera prise en compte et plus seulement les meilleures années. 

A noter : pour devenir gagnante, il faudrait qu'elle ait 2 enfants : ils lui apporteraient un bonus financier qui, dans l'ancien système, n'existait pas en dessous de 3 enfants. Elle toucherait alors 2.169 euros.

Lire aussi

Un homme âgé aujourd’hui de 50 ans et concerné partiellement par le nouveau système

NI GAGNANT NI PERDANT, MAIS...

Sa carrière : ce salarié a commencé à travailler à 21 ans, dans l'immobilier. Il touche 3.000 euros net par mois. 

Sa pension : sa retraite sera inchangée : 2.270 euros. 

A noter : un seul élément de la réforme le concerne : l’âge pivot. S’il part avant 64 ans, il aura un malus.

Un chef d’entreprise bénéficiant d’un très haut salaire

PERDANT

Sa carrière : âgé de 43 ans, il gagne 15.000 euros net par mois et partira à 64 ans. 

Sa pension : c’est le grand perdant du nouveau système. Sa pension va baisser de 1.500 euros (6.435 euros contre 7.935). Pourquoi ? Au- delà de 7.500 euros net par mois de salaire, ses cotisations retraites ne seront en effet plus pour lui, mais pour les autres, afin de contribuer à l'équilibre du système.


TF1

Tout
TF1 Info