Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Nouvelle prime à la conversion : qui peut en bénéficier et jusqu'à quel montant ?

TF1
Publié le 3 août 2020 à 13h05, mis à jour le 3 août 2020 à 16h36
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

COUP DE POUCE - Le nouveau dispositif de prime à la conversion débute ce lundi. Il est moins généreux que celui instauré en juin pour relancer le secteur automobile. Voici les conditions pour en bénéficier.

La prime exceptionnelle à la conversion a permis d'aider en deux mois 200.000 foyers à acheter une voiture moins polluante que leur ancien modèle. Désormais, elle ne sera plus aussi généreuse, car l'État souhaite réaliser des économies. Voici les règles qui s'appliquent à partir de ce lundi 3 août.

Quels sont les véhicules concernés ?

Désormais pour bénéficier de la prime à la conversion, il faut se débarrasser d'une voiture dotée d'une vignette Crit'air 3, 4 ou 5, c'est-à-dire les plus polluantes.  Concrètement, cela correspond à un véhicule essence immatriculé avant 2006 ou un diesel d'avant 2011. 

Combien allez-vous pouvoir toucher ?

Cela dépend de deux éléments : d'abord du véhicule que vous achetez, moteur thermique ou électrique… mais aussi de votre revenu. Pour l'achat d'un véhicule thermique récent : la prime peut aller jusqu'à 3.000 euros pour les personnes dont le revenu fiscal est inférieur à 13.489 euros par part. 

En revanche, la prime est beaucoup plus généreuse pour les personnes qui achètent un véhicule électrique puisqu'elle peut aller jusqu'à 5000 euros pour les foyers les plus modestes, et 2500 euros tout de même, pour tous les autres. 

Jusqu'à quand ?

Ni quota, ni date de fin n'ont été annoncés par le gouvernement concernant cette nouvelle prime. Le dispositif devrait donc s'inscrire dans la durée, sans doute jusqu'à la fin du mandat présidentiel.

"Depuis le début du quinquennat, ce sont plus de 800.000 primes à la conversion qui ont pu être délivrées. Le nouveau dispositif doit permettre d’atteindre l’objectif d’1 million de primes délivrées sur le quinquennat, fixé par le Président de la République", a en tout cas indiqué le gouvernement fin juillet, lors de l'annonce du nouveau dispositif.


TF1

Tout
TF1 Info