Les Français signent plus de chèques que tous les autres Européens réunis.
Nous effectuons un milliard de transactions chaque année par ce moyen de paiement.
Mais le chèque est-il voué à disparaître ?

Quand il faut payer, il y a les plus rapides qui dégainent leur carte bancaire, et les autres ! Pour ses cours de conduite, Chabani règle uniquement par chèque. Cela lui évite de payer 1200 euros en une seule fois. Dans l'auto-école, trois quarts des clients paient par chèque, souvent en quatre fois. Moyen de paiement préféré des Français il y a 20 ans, il ne représente plus que 4% des transactions aujourd’hui et est dix fois moins utilisé que la carte bancaire.

Ce bout de papier est loin d’avoir disparu. Huit chèques sur dix émis en Europe sont français. C’est aussi le moyen le plus fraudé. Résultat, beaucoup de commerces n’en veulent plus. "J’ai eu beaucoup trop d’impayés. Les clients partent avec la marchandise, et nous, on n'est pas payés de notre marchandise. Et en plus de cela, on a des frais sur les chèques qui ne sont pas valables", explique Valérie Croze, bijoutière au magasin Gilles & Valérie Bijoux à Villeurbanne, dans le Rhône. Les frais s'élèvent à 15 euros par paiement refusé. Les fraudes sont souvent causées par des chéquiers perdus ou même volés. Pour limiter les risques, évitez de le ranger avec votre carte d’identité, et ne changez de carnet que lorsqu’il est terminé.


La rédaction de TF1 | Reportage Suzanne Prez, Camille Bruère

Tout
TF1 Info