Votre pouvoir d'achat

VIDÉO - Trois Français racontent leurs astuces pour arrondir les fins de mois

TF1 | Reportage Léa Deschateaux, Matthieu Perrot
Publié le 27 janvier 2022 à 11h08
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

À l'heure où l'inflation s'emballe, avoir un emploi ne suffit pas toujours pour subvenir aux dépenses de la vie quotidienne.
Trois Français racontent à TF1 comment ils cherchent à compléter leurs revenus.

Trois personnes, trois solutions pour arrondir les fins de mois. La vidéo du 20H de TF1 ci-dessus donne la parole à Malika, Tommy et Alan, qui racontent comment ils parviennent à compléter leurs revenus à l'heure où la flambée des prix complique la vie quotidienne de nombreux Français.

Malika Bendao est mère au foyer. Avec un seul salaire, celui de son mari, et quatre enfants à charge, il est difficile pour sa famille de joindre les deux bouts. Il y a un mois, elle s'est donc inscrite sur l'application Tut Tut, une plateforme de livraison collaborative.

Des particuliers font directement appel à ses services via la plateforme. Sa mission, livrer toutes sortes de choses : des courses, un bouquet de fleurs, ou même des clés oubliées au bureau. Le tarif de la course dépend de la distance, pour compenser le carburant utilisé. "A la fin du mois, j'aurai fait entre 150 et 400 euros, assure la jeune femme. Un petit plus pour la fin du mois, que ce soit pour les enfants, les sorties, partir en vacances..."

De son côté, Tommy Dat n'a même pas besoin de sortir de chez lui. Son complément de revenus, il l'obtient grâce à sa cave. Des mètres carrés inutilisés qui lui rapportent 50 euros par mois. "Ça me paye mes charges de copro et ma taxe foncière. C'est un petit bon plan", commente-t-il.

Alan Gayet, lui, a ce jour-là rendez-vous chez un particulier pour une réparation. Il a répondu à une annonce publiée sur un site de services entre particuliers pour une mission de bricolage qu'il effectue en plus de son métier d'agent de maintenance, en début ou fin de journée et le week-end. Chaque mois, cette activité peut lui rapporter jusqu'à 400 euros. 

De plus en plus de plateformes proposent de compléter ainsi vos revenus. À noter qu'au-delà de 3 000 euros par an, les sommes perçues doivent être déclarées au fisc.


TF1 | Reportage Léa Deschateaux, Matthieu Perrot

Tout
TF1 Info