VIDÉO - Prisunic, Raider, Mamouth, Banga... Ces marques cultes qui ont disparu

Claire Cambier
Publié le 14 novembre 2016 à 19h32, mis à jour le 15 novembre 2016 à 4h25
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

NOSTALGIE - Alain Juppé a amusé la toile dimanche en parlant d'une "vendeuse de Prisunic", une chaîne de magasins dont la dernière enseigne a fermé en ... 2002. Il faut dire que le favori de la primaire à droite et ses 71 printemps ont vu défiler de nombreuses marques très populaires mais éphémères. De Mammouth à Banga en passant par les Merveilles du Monde, petit retour dans le passé.

Prisunic

L'ancêtre des supermarchés est né en décembre 1931. Pionnière dans la grande distribution, la chaîne envahit peut à peut l'Hexagone. Plusieurs chanteurs y feront référence, comme The Limiñanas, Adrienne Pauly ou encore Jean Ferrat.

Racheté en 1997 par Monoprix, Prisunic ne parvient pas à moderniser son image face à la concurrence et ferme sa dernière boutique en 2002.

PRISUNIC

Mammouth

Autre enseigne culte, Mammouth. Tout le monde se souvient de son slogan "mammouth écrase les prix", mais la chaîne se fait finalement écraser par le mastodonte Auchan qui rachète la marque en 2009.

La contrepèterie "Mammouth écrase les prix" > "Mamie écrase les prouts" était-elle voulue ? Nul ne le saura. Rachetée par Auchan, l'enseigne a peu à peu disparu. Le dernier hypermarché, dans l'Oise, a fermé ses portes en 2009.

Les boissons

Sironimo

"Sironimo, c'est rigolo", ces sirops qui arborent des têtes d'animaux sur ses bouteilles, ont conquis le coeur des enfants dans les années 90. Le groupe Pernod Ricard se diversifie et ça marche. On retiendra notamment sa publicité où les animaux de la jungle reprennent tous en choeur Love is All de Roger Glover et the Butterfly Ball. Un bon coup marketing.

Sironimo, c'est ri-go-lo ! En 1990, Pernod-Ricard crée le sirop pour les enfants (mais qui peut aussi aller dans le pastis). Une pub, un tube. Mais la marque sera rachetée par le leader Teisseire en 1995, avant de disparaître. - CAPTURE YOUTUBE

Pschitt

Le groupe Perrier s'adresse aux enfants avec Pschitt. A l'orange ou au citron, même Chantal Goya en est fan. Créée en 1954, la marque s'éteindra après cinq décennies de bons et loyaux services.

Chantal Goya prise en sandwich entre deux arlequins n'y aura rien fait : Pschitt orange et Pschitt citron ont disparu (à bord du Soulier magique ?). - CAPTURE YOUTUBE

Banga

"Dans Banga, y'a des fruits, y'a de l'eau", la boisson remporte un vive succès, au point de se faire racheter par Oasis en 1999. La marque était partenaire de l'émission "En route pour l'aventure", un jeu pour enfants diffusé sur La Cinq, la chaîne de Berlusconi, elle aussi disparue.

L'Alsacienne

Chamonix orange, Langues de chat, Résilles d'or et Choco Prince, la marque l'Alsacienne était l'incontournalble des goûters des enfants. On se souvient avec nostalgie de son logo "La petite Sophie".Certains biscuits ont réussi à traverser les âges, mais la marque a de son côté bel et bien disparu au profit de Lu. 

"Si l'Alsacienne a de grandes oreilles, c'est pour mieux écouter les gourmand !" Chamonix, Résille d'Or, Palmito... autant de biscuits cultes de l'ancienne marque. Las, LU l'a rachetée. Mais si les petits gâteaux ont changé de nom et de pavillon, ils exi - CAPTURE

Yes

"La tendresse, c'est Yes", les bars chocolatées de Nestlé et sa mascotte, un singe, casquette rouge vissée sur la tête, font fureur dans les années 80 mais l'engouement s'essoufle peu à peu. Le groupe arrête la distribution en France dans les années 90 mais poursuit en Suisse et en Allemagne.

Merveilles du Monde

Les chocolats de Merveille du Monde avaitent la particularité d'arborer des têtes d'animaux de la jungle : singe, lion, tigre ou panda. On pouvait retrouver dans les paquets des cartes illustrés sur ces différents mammifères.

Ces marques qui ont changé de nom

Vous le reconnaissez. C'est lui qui vous fait passer pour un vieux quand vous oubliez qu'il s'appelle désormais Twix. - CAPTURE YOUTUBE

Bio, Raider et Treets

Certains produits ont juste adopté un autre nom, plus vendeur et permettant une uniformisation à l'international. C'est le cas de Raider, converti en Twix, et de Treets devenu les M&Ms. Dans les deux cas, les slogans ont survécu à ce changement : "deux doigts coupe faim" et "fond dans la bouche, pas dans la main".

Le cas de Bio de Danone est un peu différent. Ces yaourts ne sont en rien issus de l'agriculture biologique, c'est donc pour répondre à une exigence légale, que Bio a du adopté un nouveau nom : Activia.

Plus difficile à deviner que le Raider : dans la famille changement de nom, les Treets sont devenus M&M's. - CAPTURE YOUTUBE

Claire Cambier

Tout
TF1 Info