Que faire quand le poids affiché d'un produit n'est pas le bon ? Le 13H à vos côtés

Publié le 12 mai 2023 à 12h06, mis à jour le 12 mai 2023 à 15h48

Source : JT 13h Semaine

Dans "Le 13H à vos côtés", le JT de TF1 vous accompagne face aux problèmes que vous rencontrez au quotidien.
Au menu du jour, une question de poids : que faire quand un produit acheté en supermarché pèse moins que ce qui est affiché sur l'étiquette ?
Thierry Coiffier y répond sur le plateau de Marie-Sophie Lacarrau.

Vous êtes nombreux à avoir constaté que le poids affiché sur les paquets alimentaires ne correspond pas vraiment à ce qu’il y a réellement. Le plus souvent, c’est au détriment du consommateur... 

Comment en est-on arrivé à ce constat ? De nombreux consommateurs se sont mis à peser systématiquement leurs courses une fois rentrés à la maison. Pourquoi ? Vous êtes devenus méfiants, car échaudés par des pratiques comme la "shrinkflation". De quoi s'agit-il ? Face à l’inflation, certains industriels n’augmentent pas leur prix, mais réduisent la quantité de produit à l’intérieur. C’est tout à fait légal puisque c’est mentionné, le poids est affiché, il n’y a pas de soucis. 

Là, le problème est tout à fait différent. C’est quand il y a moins de produits que ce qu’affiche l’étiquette. Exemple, vous achetez 1 kg de farine, et quand vous mettez la farine sur une balance,  il n’y en a que 970g. L'association 60 millions de consommateurs s’est aussi "amusée" à peser les produits et la plupart du temps, il y a des différences, mais quasiment jamais en faveur du consommateur. Les produits les plus concernés sont les fruits et légumes pré-emballés (bananes, oranges, tomates), ils font rarement le poids affiché. La farine aussi. 

Souvent, dit 60 millions de consommateurs, le poids de l’emballage, de la barquette est comptabilisé, alors que selon le Code de la consommation, vous ne devez payer que la quantité nette d’aliments. Il existe cependant des marges d’erreur. Par exemple, pour un produit d’un kilo, la marge d’erreur est de 15g. Cela veut dire que si votre paquet de farine d’1 kg pèse seulement 985g, c’est légal. Pour les petits conditionnements, la tolérance est plus importante, elle est de 9%. Exemple : un paquet de levure affiché à 50g peut peser 45,5g.

Alors, que faire si on relève ce qu’on appellera une "erreur" de l’industriel ? Si l’écart dépasse ce qui est toléré, il faut prendre des photos du paquet, de ce qu’affiche votre balance, de votre ticket de caisse. Et vous pouvez contacter directement l’industriel en demander un geste commercial. Vous pouvez aussi en informer le supermarché dans lequel vous avez acheté le produit, mais aussi la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Elle peut, en cas d’erreurs répétées, décider de lancer une enquête.

Posez vos questions en vidéo

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser directement en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée.

Vous pouvez également l’envoyer par mail à l'adresse suivante : le13havoscotes@tf1.fr.


Thierry COIFFIER

Tout
TF1 Info