Le 20H vous répond

Qui va verser la prime inflation aux retraités ? Le 20H vous répond

Garance Pardigon
Publié le 26 janvier 2022 à 9h56

Source : JT 20h Semaine

Tous les soirs, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond".
Au menu du jour, des questions liées à la prime inflation.

Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Au menu du jour, des questions sur la prime inflation : qui la verse aux retraités ? Les mineurs peuvent-ils la toucher ? Pour en bénéficier, je dois gagner moins de 2.000 euros nets par mois, le 13e mois est-il pris en compte dans ce calcul ? Garance Pardigon répond à ces questions sur le plateau de Gilles Bouleau dans la vidéo en tête de cet article.

Qui verse la prime inflation aux retraités ?

Votre caisse de retraite, tout simplement. Pour les salariés du privé, c'est le régime général, même si vous avez une complémentaire. "Je peux même vous dire que ce sera l’Assurance retraite pour 90% des retraités, à partir du moment où ils ont été salariés ou indépendants au moins une fois dans toute leur carrière", complète Catherine Espalioux-Fraudeau, directrice de la communication de l’Assurance retraite. Pour cela, deux conditions à remplir, comme le précise la page 5 de ce dossier de presse sur la prime inflation : résider en France et toucher moins de 2.000 euros nets par mois, complémentaire et pension de réversion comprises. Dans ce cas, la prime vous sera versée à la fin du mois de février. "Attention, ce sera un virement bien distinct de celui de votre pension, sous un libellé à part sur votre relevé bancaire", poursuit Catherine Espalioux-Fraudeau.

 

Quid des retraités qui arrondissent leurs fins de mois avec un petit boulot ? Si vous avez travaillé au mois d’octobre 2021, ce n’est pas la caisse de retraite, mais votre employeur qui doit vous verser la prime. Cela s’applique entre autres, au cumul emploi-retraite, à la retraite progressive ou encore aux titulaires de pensions de réversion actifs. 

Les mineurs peuvent-ils toucher cette prime inflation ?  

Oui, car la limite d’âge, c’est 16 ans et non 18. "Être majeur n’est pas une condition nécessaire pour bénéficier de cette mesure d’urgence. Les jeunes d’au moins 16 ans en activité ou inscrits dans une démarche de formation ou d’accompagnement vers l’insertion sont éligibles à l’indemnité inflation selon certains critères", peut-on lire sur le site du gouvernement.  *

En d'autres termes, ça dépend de votre situation. Si vous êtes apprenti ou étudiant boursier, vous êtes peut-être éligible. Vous serez fixé dans les prochains jours : à en croire ce calendrier, le versement de prime doit intervenir pour vous d’ici la fin du mois de janvier. 

Pour bénéficier de la prime je dois gagner moins de 2.000 euros nets par mois. Le 13e mois est-il pris en compte dans ce calcul ?  

Ça dépend quand ce 13e mois vous est versé. Si c’est au mois de décembre, comme c’est généralement le cas, non. Pourquoi ? Parce que le calcul est fait sur la période suivante : janvier à octobre 2021. Sur cette période, dix mois donc, vous devez avoir touché moins de 26.000 euros bruts, salaires, primes et 13e mois compris. En moyenne par mois, ça revient à 2.600 euros bruts, soit 2.000 euros nets. Pour vérifier votre éligibilité, pas besoin de vous lancer dans un calcul savant : il suffit d’utiliser ce simulateur.  

Envoyez vos questions

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée, le20Hvousrepond@tf1.fr, ou désormais en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée

Autre nouveauté, pendant cette rubrique du 20H, vous voyez apparaître un QR Code en bas de l'écran : vous pourrez alors le flasher et accéder directement depuis votre téléphone portable ou tablette à un article enrichi.


Garance Pardigon