VIDÉO - Arnaque au faux mort sur Facebook : ce qui se passe si vous cliquez

par T.A. | Reportage TF1 Benoit CHRISTAL, Florence DE JUVIGNY et Simon HUMBLOT
Publié le 27 novembre 2023 à 17h42

Source : JT 13h Semaine

Une arnaque se répand ces derniers mois sur Facebook.
Pour leur extorquer de l'argent, des hackers font croire à vos contacts que vous êtes décédé ou en difficulté.
Comment repérer ces escroqueries ? Le JT de TF1 fait le point.

Imaginez la situation : vous regardez votre fil d'actualité sur Facebook, quand soudain, l'un de vos contacts publie un message inquiétant. Sous une photographie choc, quelques mots vous sont alors adressés : "Regardez qui est mort dans un accident, je pense que vous le connaissez, je suis désolé...". Le tout accompagné d'une émoticône représentant la tristesse, mais aussi d'un lien URL.

C'est à cet instant qu'il ne faut surtout pas... cliquer sur l'adresse web indiquée. Car en se rendant sur la page s'ouvrant grâce à ce lien URL, un portail vous demande alors de rentrer votre identifiant Facebook, ainsi que votre mot de passe. Rien de plus simple, alors, pour les malfaiteurs qui se cachent derrière cette arnaque au faux mort, de récupérer de nombreuses informations personnelles, y compris vos codes d'accès aux réseaux sociaux. 

Un virus envoyé sur votre ordinateur

"Les hackers vont exploiter les données que vous rentrez dans les cases 'login' et 'password' pour se connecter à votre place sur Facebook", décrypte Aline Barthélémy, consultante en cybersécurité au sein du cabinet Enova consulting. Les problèmes vont alors commencer. Grâce à cette connexion sur votre propre compte, le pirate informatique va contacter vos amis et envoyer des messages leur demandant de l'argent à votre place. De cette manière, il leur fait croire que vous connaissez des difficultés économiques. L'objectif ? Extorquer d'importantes sommes aux personnes vous croyant réellement dans le besoin. 

Deuxième arnaque possible après avoir cliqué sur ce lien URL : le hacker envoie un virus sur votre ordinateur pour récupérer vos données bancaires. Il va tenter de faire des achats en ligne à votre place. Dans ce cas, il faut réagir très vite pour limiter les dégâts. "Il est alors nécessaire de changer son mot de passe utilisé pour son compte Facebook, précise notre experte, Aline Barthélémy, dans le reportage de TF1 à visionner en tête de cet article. Si vous utilisez ce mot de passe vous plusieurs comptes, il faut aussi tous les changer." Bien sûr, si vous avez communiqué des informations sur vos comptes en banque, vous devez aussi faire opposition immédiatement.

Ce genre de messages frauduleux se sont multipliés au mois de juillet dernier. Il s'agit en fait d'une nouvelle version de la pratique du "phishing", ou "hameçonnage", qui représente 20% des arnaques sur Internet.


T.A. | Reportage TF1 Benoit CHRISTAL, Florence DE JUVIGNY et Simon HUMBLOT

Tout
TF1 Info