Près d'un ménage français sur deux possède une assurance-vie.
Pour se retrouver dans la jungle des contrats proposés, l'UFC-Que Choisir lance ce mercredi un comparateur indépendant.
Le JT de TF1 vous explique et délivre ses conseils.

C'est le placement préféré des Français. Et ce n'est pas le Livret A. En France, près d'un ménage sur deux a opté pour l'assurance-vie, un placement financier qui permet de se constituer un capital à long terme. Contrairement au livret A, plafonné à 22.950 euros, les versements de l'assurance-vie ne sont pas limités. "On versait 50 euros par mois et on se retrouve au bout de quelques années avec de l’argent auquel on n'a pas touché. Pour l’instant, c'est le seul intérêt qu’on y voit", confie une épargnante dans le reportage de TF1 ci-dessus.

Seul souci : dans la jungle des contrats proposés sur le marché, comment être certain de choisir celui qu'il vous faut ? Si la majorité des Français se tournent vers leur banque, ils ne sont pas toujours à l'abri des mauvaises surprises. Pour éviter les mésaventures, l'UFC-Que choisir vient de lancer un nouveau comparateur d'assurance-vie indépendant. Exceptionnellement gratuit pendant 4 semaines, il propose d'aider le consommateur à trouver le contrat adapté à son profil d'épargnant parmi plus de 150 assurances vie. 

Attention aux frais d'entrée et de gestion

Premier conseil : attention aux frais. "Il y a parfois des frais à l’entrée. Si vous mettez 100 euros sur une assurance-vie, certains vont prendre 5%, tandis que d'autres ne prendront rien. Ensuite, il y a des frais de gestion annuels qui peuvent varier du simple au décuple", prévient face à notre caméra Grégory Caret, directeur de l'observatoire de la consommation à l'UFC-Que Choisir. 

Pensez aussi à bien vérifier si le placement est risqué ou non, et regardez le taux d'intérêt proposé. En moyenne, il est de 2,6%. De quoi rendre l'assurance-vie intéressante par rapport à l'inflation (2,2 %). Toutefois, cela cache des disparités très importantes, allant de 1,7% jusqu'à 4,9%. Mais pas de panique : en cas de mauvais choix, sachez qu'il est possible de résilier votre contrat en quelques clics.


La rédaction de TF1info | Reportage : Valentin Dépret, Kevin Gaignoux

Tout
TF1 Info