Virements instantanés : une bonne nouvelle pour les millions de clients des banques

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Charles Diwo, Mathilde Guenegan, Antoine Janon
Publié le 5 décembre 2023 à 18h34

Source : JT 13h Semaine

Le virement instantané gratuit va bientôt être proposé par l'ensemble des établissements bancaires français.
Ces derniers sont contraints par une loi à venir de l'Union européenne.
Les Français devraient pouvoir en bénéficier à partir du 30 octobre 2024.

En France, les transferts d'argent de particulier à particulier prennent un petit laps de temps, pouvant dans le cas d'un week-end suivi ou précédé d'un jour férié dépasser les 72 heures. À moins de payer l'opération pour qu'ils soient instantanés, moyennant une commission, de 80 centimes à 1 euro selon les banques, quel que soit le montant transféré. C'est en raison de ces frais supplémentaires (et rédhibitoires) que les paiements instantanés n'ont pas la cote en France : en 2022, ces virements qui prennent moins de 10 secondes, peu importe l'heure ou le jour de l'année, ne représentaient que 11% du total des virements en euros effectués dans l'UE. 

Ce sera bientôt de l'histoire ancienne : un règlement européen en cours d'adoption doit obliger tous les établissements bancaires à proposer ce service gratuitement à leurs clients. Comme c'est déjà le cas dans de nombreux pays. La proposition de la Commission vise également à "libérer" cet argent en transit dans le système financier, près de 200 milliards d'euros chaque jour, pour la consommation ou des investissements. 

D'après nos confrères du Parisien, la procédure arrive à son terme : l'adjoint au directeur des études de la Banque de France Julien Lassalle indique que la version définitive du texte doit être signée par le Parlement et le Conseil européen en ce mois de décembre, ou tout début 2024. Une fois le texte en vigueur, les banques auront un délai de six à douze mois pour l'appliquer et donc proposer la gratuité du service auprès de leurs usagers. 

Même la Banque de France est pour !

Parmi les Français interrogés dans le reportage de TF1 en tête de cet article, nombreux sont séduits par cette perspective : "C'est plus rapide, les bénéficiaires les ont plus vite", dit l'un d'eux. "Cela permettait d'aller plus vite dans les opérations sans rien payer", admet un autre. Paradoxe : la Banque de France, elle aussi, milite pour cette gratuité. "Entre particuliers, l'avantage, c'est que vous pouvez vérifier tout de suite que vous avez reçu l'argent sur votre compte. C'est un vrai levier de sécurité", a-t-elle estimé dans un communiqué. 

Sans attendre, certaines banques proposent déjà le virement instantané gratuitement, le plus souvent des banques en ligne. Et, à chaque fois, le succès de la mesure est au rendez-vous. "C'est plus de 80% de nos virements aujourd'hui qui se font en quasi-temps réel. Donc les clients ont massivement adopté ce nouveau mode de paiement", explique à TF1 Xavier Prin, directeur marketing pour Boursobank. Pour voir la gratuité se généraliser à toutes les banques, il faudra donc encore un peu patienter, le 30 octobre 2024 très exactement.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Charles Diwo, Mathilde Guenegan, Antoine Janon

Tout
TF1 Info