Le 20h

Revalorisation des complémentaires : quel impact sur la pension de ces retraités ?

Mathilde Joris | Reportage Valentin Dépret et Pascal Rousset
Publié le 23 septembre 2022 à 13h44
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La retraite complémentaire de treize millions d'anciens salariés du privé va croître d'environ 5% le 1er novembre, une hausse qui s'ajoutera à celle des pensions de base.
Que représentera concrètement cette augmentation ?
Le 20H de TF1 prend l'exemple de trois retraités pour qui l'impact ne sera pas le même.

C'est une bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat des retraités. La réévaluation des pensions complémentaires sera annoncée le 6 octobre prochain, avec une hausse qui pourrait atteindre entre 4,9 et 5,2 %. Du jamais vu depuis les années 1980. 

Mais que va représenter concrètement ce coup de pouce, qui complète la hausse des pensions du régime de base (+ 4%) ? Une équipe du 20H de TF1 se penche sur le cas de trois retraités dans la vidéo à retrouver en tête de cet article. 

Retraites complémentaires

D'abord Bernard, âgé de 67 ans. Sa complémentaire représente près de la moitié de sa retraite, soit 1 000 euros par mois. Le bonus pour cet ancien employé d'imprimerie serait donc de 50 euros. "C'est une bonne nouvelle, d'autant que tous les prix augmentent en ce moment. Ça va mettre du beurre dans les épinards surtout !", se réjouit-il.

Retraites complémentaires

Après la revalorisation de 4% des pensions de base en juillet dernier, c'est une deuxième bonne nouvelle pour Martine. Mais cette fois, le gain est plus modeste. À 70 ans, elle touche 2 000 euros par mois, dont 450 euros pour sa complémentaire. Elle devrait ainsi percevoir 22,50 euros de plus. "Ça fait du bien au moral et ça permet de se faire un peu plus plaisir, d'aller chez le coiffeur", témoigne-t-elle avec le sourire.

Retraites complémentaires

D'autres retraités sont beaucoup moins satisfaits. Roger, 72 ans, touche 2 170 euros par mois, dont 589 euros de retraite complémentaire. Avec l'augmentation du 1er novembre, il gagnera environ 30 euros supplémentaires, une hausse qui lui semble insuffisante malgré une retraite convenable. "C'est peu au regard des besoins et des moyens que je dois utiliser pour satisfaire mes problèmes d'alimentation, d'énergie… Très peu pour faire face à la vie de tous les jours !", estime-t-il.

Lire aussi

Une telle augmentation intervient en plein débat sur l'adoption en force de la réforme des retraites dans le futur projet de loi de finances de la Sécurité sociale. Pour autant, certaines catégories de retraités sont exclues de cette augmentation, comme les travailleurs indépendants. La hausse des complémentaires devrait coûter à l'AGIRC-ARRCO un peu plus de quatre milliards d'euros par an. 


Mathilde Joris | Reportage Valentin Dépret et Pascal Rousset

Tout
TF1 Info