Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond".
Au menu, une question sur la retraite et les erreurs dans le relevé de carrière.
Garance Pardigon y répond sur le plateau de Gilles Bouleau.

Dans quel délai les caisses de retraite doivent-elles corriger ma carrière si je leur signale une erreur ?  

 

Désolée, mais il n’y en a pas… En clair, les caisses de retraite ne s’engagent pas à vous répondre sous X semaines ou X mois. Elles fonctionnent "à l’urgence" : "Plus vous approchez de votre date de départ en retraite, plus vos corrections sont prioritaires", nous confirme-t-on à l’Assurance retraite, comme à l’Agirc Arrco.  

 

Pour autant, il est fortement déconseillé d’attendre le dernier moment pour rectifier le tir : "Il faut se pencher sur ses relevés de carrière à partir de 55 ans", conseille-t-on toujours à l’Assurance retraite, qui met à disposition des futurs retraités ce rétroplanning.  

 

Le demande de départ en retraite doit se faire quant à elle au moins six mois avant la date souhaitée. Comment procéder pour corriger vos erreurs avant la date fatidique ? L’Agir-Arcco conseille de passer par la plateforme Info retraite, "vos régimes de retraite sont directement informés des corrections", peut-on lire sur son site

Vous pouvez aussi contacter directement les différentes caisses de retraite. "L’Assurance retraite est à la fois joignable par mail, par téléphone ou par courrier", nous assurent ses services. En revanche, il n’est pas encore possible de mettre à jour son dossier directement en ligne, "en mettant des fiches de paye sur son espace personnel" par exemple. Cette fonctionnalité est attendue "courant 2023". 

 

Bonne nouvelle en revanche, toutes les corrections et l’accompagnement dont vous bénéficiez sont "gratuits". "Vous pouvez prendre rendez-vous avec nos conseillers pour faire un point sur votre situation", assure-t-on à l’Assurance retraite. Dans les faits, de nombreux retraités se tournent vers les services payants de cabinet spécialisé, comme Maximis Retraite

 

"Le problème, c’est que l’Assurance retraite, comme les complémentaires, accusent rarement réception des demandes qui leur sont adressées : vous ne savez pas si les corrections sont en cours ou si elles sont passées aux oubliettes", explique Emmanuel Grimaud, président fondateur. 

Posez vos questions

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à l'adresse suivante : le20Hvousrepond@tf1.fr. Ou encore désormais en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée.

Nouveauté, pendant cette rubrique du 20H, vous verrez apparaître un QR Code en bas de l'écran : vous pourrez alors le flasher et accéder directement depuis votre téléphone portable ou tablette à un article enrichi.


Garance PARDIGON

Tout
TF1 Info