VIDÉO - Revalorisation des pensions : pour ces retraités, le compte n'y est pas

par Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Patrick Ninine, Valentin Depret, Florence Couturon
Publié le 9 février 2024 à 18h15

Source : JT 13h Semaine

Bonne nouvelle pour 14 millions de Français : les retraites revalorisées en janvier sont versées ce vendredi.
Une hausse de 5,3% pour la pension de base, mais est-ce suffisant, compte tenu de l’inflation ?
Des retraités témoignent face aux caméras de TF1.

Ce vendredi matin, dans les allées du marché de Colombes (Hauts-de-Seine), les pensions revalorisées de 5,3%, à compter de ce jour, ne changent rien, ou si peu. Les retraités que TF1 a interrogés sur place n’ont souvent pas d’idée précise du montant supplémentaire auquel ils ont désormais droit. La revalorisation de 5,3% est certes jugée bienvenue, mais encore insuffisante. Car beaucoup continuent d’y regarder à deux fois avant d’acheter, quand ils ne se privent pas purement et simplement. "Je n’ai jamais autant fait attention aux prix qu’aujourd’hui", confie une concernée. 

À Caen (Calvados), Catherine vient de recevoir le détail de sa nouvelle pension : elle y gagnera 98,98 euros de plus par mois, pour un total d’un peu moins de 2.000 euros. Elle considère que le compte n’y est pas : "Avec les hausses sur le budget global, que ce soit l’alimentation, l’essence ou l’énergie, on arrive largement à ce total-là. Ce n’est pas suffisant."

Aline partage ce constat. Pour elle, qui perçoit 1.650 euros de retraite, l’augmentation représente 87 euros. Ce qui ne lui permettra toujours pas d’assumer ses frais médicaux. "Quand on prend de l’âge, on va beaucoup plus chez le médecin, et les médicaments ne sont pas complètement remboursés, donc je dois mettre de l’argent de côté", témoigne-t-elle.

Plusieurs associations de personnes âgées réclament au moins 10% de revalorisation, pour faire face à la hausse du coût de la vie. Chose rare : elles ont même manifesté pour cela, un peu partout en France, le 24 octobre dernier. "Pour être bien, il aurait fallu que la revalorisation soit au moins deux fois supérieure", estimait, le 1er novembre au micro de TF1, Rémi. Qui, à 75 ans, continue d’exercer une petite activité professionnelle, pour quelques centaines d’euros chaque mois.


Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Patrick Ninine, Valentin Depret, Florence Couturon

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info