Dans "Le 13H à vos côtés", le JT de TF1 vous accompagne face aux problèmes que vous rencontrez au quotidien.
Au menu du jour, des questions sur les droits des vacanciers à la plage.
Ani Basar répond sur le plateau de Jacques Legros.

Sable, coquillage, bois flotté ? Qu'a-t-on le droit de ramasser sur la plage ? 

Les règles en la matière sont très strictes. Les autorités tolèrent tout juste le ramassage quand il est fait en toutes petites quantités. 

On a tous ramassé du sable pour le mettre dans de petits flacons et faire un souvenir. Est-ce que c'est possible ? 

L'article L321-8 du Code de l'environnement considère que ramasser du sable, des galets ou même des coquillages vides est une atteinte au domaine public maritime. Pourquoi ? Parce que ça fragilise le littoral et surtout son écosystème. C'est donc interdit, y compris pour des petites quantités. Et l'amende peut être salée : 1500 euros. En Sardaigne, par exemple, c'est 1000 euros pour un petit flacon et jusqu'à la prison si vous tentez d'en emporter en très grosses quantités. L'objectif est bien sûr de lutter contre le commerce illégal sur Internet.  

Et pour le bois flotté, c'est le même tarif ? 

Non, il n'y a pas d'interdiction officielle. On peut en récupérer de manière raisonnable, mais pas non plus vider la plage. Il faut savoir que le bois flotté joue un rôle important dans l'écosystème du littoral. Déposé par les vagues, il contient des petits animaux qui sont en général mangés par les oiseaux. Et s'ils n'en ont plus, ça les met en difficulté, il vaut donc mieux éviter.  

Et qu'en est-il pour les objets perdus sur la plage ? 

Là, vous êtes entièrement libre, par exemple de ramasser les morceaux de verre dépoli, ces petits galets verts translucides. Si vous trouvez en revanche des clés, ou un téléphone portable, le mieux est de les apporter au commissariat ou au poste de secours, s'il y en a un. Pour le reste, c'est-à-dire pour tous les déchets comme les mégots de cigarettes ou encore les bouteilles en plastique, vous êtes même encouragés à le faire. On estime que 8 millions de tonnes de déchets sont déversés chaque jour dans les océans. 


La rédaction de TF1 | Ani Basar

Tout
TF1 Info