Téléphones, billets de train... Des petites assurances nous sont proposées en permanence.
Mais sont-elles vraiment utiles ?
Le 20H de TF1 s'est penché sur la question.

En magasin ou sur Internet, à chaque achat sa petite assurance supplémentaire. Parfois, il s'agit de quelques euros pour assurer l'électroménager, les voyages ou même les téléphones. À terme, toutes ces petites assurances peuvent vous coûter très cher, plusieurs centaines voire milliers d'euros.

Vous êtes peut-être déjà couvert

En France, c'est un marché qui pèse quatre milliards d'euros par an. Alors, avez-vous vraiment besoin d'y souscrire ? Non, estime l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, car les petites lignes des contrats vous empêchent souvent d'en bénéficier. "Les indemnisations, pour le consommateur, ne sont que de l'ordre de 5 à 20%, ce qui est dérisoire et inacceptable", répond Mélanie Saldanha, juriste banque-assurance à l'UFC-Que Choisir.

Pire encore, il est parfois bien difficile de se désengager de ces assurances. C'est ce que vit Olivier, rencontré par les journalistes du 20H de TF1. "Ils vous vendent tout un package qui va avec, et après, c'est impossible de vous désengager quand vous le souhaitez. J'ai un arriéré de 1800 euros", explique ce particulier, qui lutte depuis 4 ans.

Pour éviter ces problèmes, la solution se trouve peut-être dans votre porte-monnaie. Car certains de vos achats peuvent être automatiquement assurés par votre carte bancaire, gratuitement. "On vous couvre pour l'annulation du voyage, par exemple si votre vol a été annulé. On vous couvre si vous avez des problèmes de santé à l'étranger", détaille Maxime Chipoy, président de MoneyVox, un site d'information sur le secteur bancaire.

Enfin, prenez soin de regarder le contrat de votre assurance habitation, car bien souvent, elle couvre déjà les casses ou le vol, même en dehors de votre logement, et pour toute la famille.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : O. Lévesque, T. Maazouzi, G. Vuitton

Tout
TF1 Info